•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mumilaaq Qaqqaq prendra un congé maladie

Mumilaaq Qaqqaq, dehors, vêtue d'un manteau bordé de fourrure.

Mumilaaq Qaqqaq a été élue dans le Nunavut lors des élections fédérales en 2019.

Photo : Radio-Canada / Sara Frizzell

Radio-Canada

La députée fédérale du Nunavut, Mumilaaq Qaqqaq, a annoncé sur les réseaux sociaux prendre un congé maladie de deux semaines.

La néo-démocrate indique dans un gazouillis suivre les recommandations de son médecin pour guérir certains soucis de santé, qui, insiste-t-elle, ne sont pas reliés à la COVID-19.

Bien que ce soit une décision difficile à prendre, je crois qu’il est important de suivre cette recommandation.

Une citation de :Mumilaaq Qaqqaq, députée fédérale du Nunavut

La députée s’est récemment retrouvée au cœur d’une controverse après avoir remis en question les origines inuit de la députée du Labrador, Yvonne Jones.

Mumilaaq Qaqqaq s’est par la suite excusée, admettant que ses commentaires étaient agressifs et irrespectueux .

La néo-démocrate, dont il s’agit du premier mandat, est de retour au travail depuis fin février après un autre congé maladie de plusieurs mois.

Cette absence faisait suite à une tournée territoriale sur la réalité du logement qui l'avait laissée  « déprimée, anxieuse et bouleversée ».

Sur Twitter, la députée souligne que ses électeurs demeurent sa priorité et que son bureau de circonscription demeurera ouvert pour répondre aux demandes de soutien.

Bannière promotionnelle avec le texte : Explorez les histoires du Grand Nord, ICI Grand Nord

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !