•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Décès de travailleurs migrants : le coroner formule des recommandations

Le portrait d'un homme dans une serre.

Bonifacio Eugenio-Romero est un des trois travailleurs migrants du milieu agricole qui est mort en raison de la COVID-19 en Ontario en 2020. (Archives)

Photo : offerte par Juana Vazquez

Radio-Canada

En 2020, trois travailleurs migrants du milieu agricole sont morts des suites de la COVID-19 en Ontario. Un rapport du coroner en chef adjoint (Nouvelle fenêtre) de la province, publié mardi, établit une liste de recommandations visant à éviter qu’une telle situation se reproduise.

Les informations liées à l’accès aux soins de santé sont dans la mire des auteurs du rapport. Le Dr Reuven R. Jhirad y suggère entre autres de s’assurer qu’ils ont accès à une carte santé.

Des 35 avis compris dans le rapport, 16 visent les conditions de vie et de travail des travailleurs migrants agricoles en Ontario.

Le Dr Jhirad y suggère de rendre obligatoires les séances d’information offertes aux travailleurs migrants afin de garantir qu’ils connaissent leurs droits au Canada.

Offrir des ateliers éducatifs [...] sur les lois du travail, les droits et les responsabilités en Ontario, le fonctionnement du système de santé provincial et les ressources disponibles dans leurs communautés, peut-on y lire.

Le coroner en chef adjoint y suggère d’ailleurs que la ligne téléphonique anonyme offerte aux travailleurs visant à dénoncer certains employeurs n’est pas adéquate.

Il propose que la ligne téléphonique fournisse à l'appelant des informations concernant ses droits contre toutes représailles pour son signalement, entre autres suggestions.

Les conditions de vie des travailleurs - les dortoirs et les logements, les lieux de travail et les soins qui leur sont offerts - sont aussi visés par les recommandations du rapport.

On y suggère de continuer à s'assurer que les dortoirs et autres lieux de vie collectifs respectent les directives de santé publique.

Les travailleurs migrants doivent souvent vivre dans des endroits exigus, ce qui signifie que la transmission de virus tels la COVID-19 peut difficilement être freinée.

Finalement, le Dr Jhirad insiste sur l’importance d’offrir la vaccination contre la COVID-19 aux travailleurs étrangers migrants.

Les autres suggestions du coroner en chef adjoint visent surtout le partage d’informations entre employeurs, gouvernements, organismes locaux et bureaux de santé locaux ainsi que les centres de quarantaine pour les travailleurs.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !