•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : éclosions à la mine d’or de Kirkland Lake et dans un refuge de Timmins

Le chevalement du puits numéro 3 de la mine Macassa, à Kirkland Lake.

Au moins deux cas de COVID-19 ont été détectés parmi les travailleurs de la mine Macassa, à Kirkland Lake.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Radio-Canada

Les Services de santé du Timiskaming (SST) ont déclaré mardi une éclosion de COVID-19 à la mine Macassa, exploitée par l’entreprise Kirkland Lake Gold, après la découverte d’au moins deux cas reliés au lieu de travail.

Les SST ne précisent pas combien de cas ont été détectés et indiquent que l’enquête se poursuit pour trouver tous les contacts étroits.

Kirkland Lake Gold a mis en place des mesures de prévention et de contrôle des infections, a déclaré le Dr Glenn Corneil, médecin hygiéniste par intérim des Services de santé du Timiskaming.

Ces mesures font une différence pour la prévention de la propagation de COVID-19 et rendent la gestion d'une éclosion plus facile et plus efficace.

Une citation de :Dr Glenn Corneil, médecin hygiéniste par intérim des Services de santé du Timiskaming

Les SST n’ont pas signalé de nouveaux cas mardi, et le district compte 31 cas actifs.

Il y a eu 76 nouveaux cas dans le Timiskaming depuis le début de mars. En comparaison, il y a eu 74 cas au total en 2020.

La hausse récente des cas inquiète par ailleurs le PDG de l’Hôpital Temiskaming, à New Liskeard, qui a reçu une patiente en provenance de North Bay pour faire de la place à des patients atteints de la COVID-19 en provenance du Sud.

En soirée, une éclosion a été déclarée au refuge Living Space de Timmins par le Bureau de santé Porcupine.

Légère baisse des cas actifs

Les bureaux de santé du Nord de l’Ontario ont détecté un total de 38 cas mardi, 8 de moins que lundi.

Le Bureau de santé du Nord-Ouest (+12) et Santé publique Sudbury et districts (+11) ont enregistré la majorité de ces nouveaux cas.

Santé Publique Sudbury et districts a annoncé en soirée un décès dû à la COVID-19, le 26e au total sur son territoire.

Le Bureau de santé Porcupine a signalé 3 cas, à Timmins, comparativement à 20 la veille, et recense 7 guérisons.

Le nombre de cas actifs est aussi en baisse dans les districts de Thunder Bay (6 cas et 9 guérisons) et de North Bay-Parry Sound (2 cas et 4 guérisons).

Santé publique Algoma a pour sa part annoncé 4 nouveaux cas en début de soirée.

La vaccination progresse

Plus du tiers des adultes du Nord de l’Ontario ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19 en date du 27 avril.

Dans les districts sanitaires de Porcupine et de Thunder Bay, la proportion dépasse même 40 %.

Le Bureau de santé du Nord-Ouest suit de près avec 39 % des adultes qui ont reçu au moins une dose.

Dans le district de Timiskaming, 35,4 % des personnes de 16 ans et plus ont reçu une dose selon les SST.

Le pourcentage d’adultes ayant reçu au moins une dose est semblable sur les territoires de Santé publique Sudbury et districts (34,6 %), du Bureau de santé du District de North Bay-Parry Sound (35,8 %) et de Santé publique Algoma (35,2 %).

Le Bureau de santé de North Bay-Parry Sound a par ailleurs indiqué mardi que les travailleurs des services de garde d’enfants et les adultes dont l’état de santé présente un risque élevé de complications peuvent maintenant prendre rendez-vous pour se faire vacciner.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !