•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rouyn-Noranda veut stimuler son développement économique

Le CLD de Rouyn-Noranda.

Le CLD de Rouyn-Noranda se voit confier le mandat de la pénurie de main-d'œuvre. (archives)

Photo : Radio-Canada / Piel Côté

La Ville de Rouyn-Noranda veut stimuler le développement sur son territoire. L’administration Dallaire a annoncé mardi plusieurs mesures pour dynamiser les activités économiques.

La première des trois annonces est venue confirmer que le Centre local de développement de Rouyn-Noranda aura désormais la lourde tâche de s’attaquer à la problématique de la main-d'œuvre, un enjeu majeur, selon son président Marc Bibeau.

Le CLD entend d’ailleurs mettre sur pied un comité-conseil qui impliquera les entreprises.

On va rencontrer les entreprises pour savoir ce dont elles ont besoin, ce qu’elles souhaitent, mais elles doivent participer, on ne peut pas faire ça tout seul, souligne M. Bibeau.

Le CLD pourra également s’inspirer d’un projet-pilote mis en place dans le nord de l’Ontario qui permet d’accélérer le recrutement de la main-d'œuvre étrangère, incluant le processus d’immigration.

La mairesse Diane Dallaire reconnaît que plusieurs actions sont faites afin de contrer la pénurie de main-d'œuvre, mais pour les élus, il était primordial d’identifier un leader dans ce dossier.

La Ville a voulu donner un mandat clair au CLD. Dire à notre bras économique, au CLD, l’enjeu de la main-d'œuvre et son mandat, on vous le confie.

Le CLD obtiendra 192 000 $ afin de mener ce projet à bien.

En plus de cette responsabilité, le CLD aura pour mandat de créer le Réseau Accès Entreprise. Financé à raison de 1 million de dollars sur 5 ans, le Réseau Accès Entreprise sera un service d’accompagnement et d’investissement offerts aux entreprises.

La Ville mettra aussi sur pied un comité consultatif de développement économique où siègeront 11 professionnels de tous azimuts. L’appel de candidatures a été lancé le matin même de la conférence de presse.

Un nouveau directeur du développement économique

Par ailleurs, l'administration Dallaire a annoncé que le nouveau directeur du développement économique entrera en fonction le 10 mai. Actuellement à l’emploi de la Banque du développement du Canada depuis cinq ans, Hugo Jolette viendra poursuivre le travail amorcé par Luc Blanchette.

Il connaît bien le milieu des affaires et est près de la communauté d’affaires. Ça va être quelqu’un qui agira sur le terrain et c’est ce que souhaitait la communauté d’affaires, complimente la mairesse.

Elle souhaite que son directeur soit également à l’affût des nouveaux projets et des opportunités d’affaires, ajoute-t-elle.

Ce qui m’intéresse le plus est le développement de la collectivité. Je souhaite mettre les compétences acquises dans le privé au service des entreprises de chez nous. Je souhaite voir nos entreprises prospérer, commente le nouveau directeur économique.

Le plan de développement économique de la Ville doit également être présenté au début de l’été, selon ce qu’a avancé Diane Dallaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !