•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les écoles primaires rouvriront à Québec et Lévis, mais pas en Beauce

Un jeune garçon fait ses devoirs devant un écran d'ordinateur.

Bon nombre d'élèves sont heureux de revoir leurs amis.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Les écoles primaires de Québec et Lévis pourront rouvrir dès lundi 3 mai. Celles de la Beauce, des Etchemins et de Bellechasse seront forcées de demeurer fermer au moins une semaine de plus.

Le gouvernement Legault juge que les cas de COVID-19 sont encore trop nombreux dans ces régions pour permettre ne serait-ce qu’un petit assouplissement des mesures sanitaires. La Beauce, par exemple, demeure la sous-région la plus touchée du Québec avec 568 cas actifs par 100 000 habitants.

Il y a beaucoup de transmission communautaire et il n’y a vraiment plus aucune marge de manœuvre dans le système hospitalier, a déclaré le premier ministre François Legault en faisant le point sur la pandémie mardi.

Dans la Capitale-Nationale, les hospitalisations demeurent élevées, mais François Legault affirme que la tendance est plus encourageante qu’en Chaudière-Appalaches. Quand on demande à nos experts de regarder les projections pour les deux ou trois prochaines semaines, ils prévoient qu’à Québec le nombre d’hospitalisations devrait baisser.

Les autres mesures d'urgence mises en place dans ces deux régions restent cependant toujours en vigueur, comme la fermeture des écoles secondaires et des commerces non essentiels. Le couvre-feu demeure pour sa part à 20 h.

Sage décision

Bien qu'il aurait souhaité un retour des élèves du primaire en classes, le directeur du Centre de services scolaires de la Beauce-Etchemin juge que le premier ministre a pris une sage décision en prolongeant la fermeture d'au moins une semaine.

Malgré que les écoles soient fermées depuis maintenant près d'un mois, Normand Lessard indique que les cas de COVID-19 ont plus que doublé depuis le 1er avril. En ce moment, 150 personnes sont aux prises avec la maladie et il s'agit principalement d'élèves du primaire.

Avoir repris immédiatement, probablement que ça nous aurait forcés rapidement à refermer des classes et à isoler de façon préventive plein de familles, analyse le gestionnaire en soulignant que la troisième vague a été très forte dans la région.

Soulagement

Là où les écoles peuvent rouvrir, à Québec et Lévis, la réouverture lundi prochain est accueillie avec soulagement par bien des parents. À l'école de l'Accueil, dans le quartier Saint-Émile à Québec, le directeur Érik Langevin juge qu'il s'agit d'une excellente nouvelle.

On pouvait observer déjà à partir de la semaine dernière que l'attention devenait un peu plus difficile pour les enfants, note-t-il. Bien conscient que l'école à distance est un mal nécessaire afin de lutter contre la pandémie, il ne pense pas que c'est quelque chose qu'on pourrait faire de façon très efficace pendant plusieurs mois surtout pour les jeunes du primaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !