•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

15 nouveaux cas et au moins 500 personnes en isolement sur la Côte-Nord

L'hôpital Le Royer de Baie-Comeau

L'hôpital Le Royer de Baie-Comeau

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

La Côte-Nord compte 15 nouveaux cas de COVID-19. Pour une deuxième journée de suite, les nouvelles infections sont concentrées dans Manicouagan où la situation demeure critique.

La MRC où se trouve un des cas est inconnue et les 14 autres se trouvent dans la MRC de Manicouagan.

Avec ces nouveaux cas ce mardi, la Côte-Nord passe le cap des 500 personnes infectées par le SRAS-CoV-2 sur son territoire depuis le début de la pandémie.

En tout, 507 Nord-Côtiers ont reçu un résultat positif à un test de dépistage.

Cas par MRC :

  • Basse-Côte-Nord : 10
  • Caniapiscau : 10
  • Haute-Côte-Nord : 49
  • Manicouagan : 216 (+14)
  • Minganie : 22
  • Sept-Rivières : 199
  • Inconnue : 1 (+1)

Source: CISSS de la Côte-Nord

La Côte-Nord compte trois nouvelles guérisons pour un total de 81 cas actifs présentement.

Sept éclosions sont actuellement identifiées sur le territoire, trois d'entre elles ont moins de cinq cas.

L’une de ces éclosions touche deux employés de l’établissement de détention de Baie-Comeau, mais aucun détenu n'est infecté. Les deux autres éclosions sont dans une école primaire et un service de restauration.

Le médecin-conseil en santé publique Richard Fachehoun qualifie toujours de critique la situation dans Manicouagan, et de sensible, celle du reste de la Côte-Nord.

Il indique aussi qu’en raison des nombreuses éclosions, quelque 500 personnes sont présentement en isolement sur le territoire de la Côte-Nord.

La santé publique provinciale préoccupée

L'augmentation des cas Covid-19 dans la MRC de Manicouagan inquiète aussi la santé publique du Québec qui suit la situation de près.

Le directeur national de la santé publique Horacio Arruda n'exclut pas que des mesures plus sévères puissent être instaurées si cela était jugé nécessaire.

Si jamais la situation continue à se dégrader, qu'on ne voit pas une inversion, on va agir en conséquence, assure Horacio Arruda.

Il a indiqué être en constante discussion avec le directeur de la santé publique de la Côte-Nord

La vaccination va bon train

De son côté, Claude Lévesque, le PDG par intérim du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord annonce que 2500 deuxièmes doses de vaccin contre la COVID-19 sont prévues cette semaine et la semaine prochaine pour les travailleurs de la santé, pour les résidents de RPA ainsi que pour les ressources intermédiaires et ressources de type familial.

Claude Lévesque annonce que 7000 doses sont attendues dans la région cette semaine et 17 500 doses en mai.

Des gens font la file à l'extérieur pour avoir accès au site de vaccination.

Des résidents de Sept-Îles âgés de 55 à 79 ans ont pu recevoir sans rendez-vous le vaccin d'Astra Zeneca.

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

La prise de rendez-vous pour les personnes ayant une déficience physique, intellectuelle ou ayant un trouble du spectre de l'autisme, ainsi que leurs proches aidants a débuté ce matin dans la région.

Claude Lévesque demande à la population qui est admissible à une première de dose de vaccin contre la COVID-19 et qui ne l'aurait pas encore reçue d'aller se faire vacciner.

Avec la collaboration de Zoé Bellehumeur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !