•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 700 cas de COVID-19 dans les sites pétroliers du nord de l’Alberta

De la machinerie lourde en action dans une mine de sables bitumineux, près de Fort McMurray, dans le nord de l'Alberta.

Sans la région de Fort McMurray, 12 des 17 éclosions de COVID-19 concernent des sites pétroliers.

Photo : Reuters / Todd Korol

Les sites d’exploitation de sables bitumineux du nord de l’Alberta sont aux prises avec 738 cas actifs de COVID-19 alors que la région dans laquelle ils se situent a déclaré l’état d’urgence local.

Les données publiées par Services de santé Alberta (AHS) font état d'éclosions dans 12 sites et concernent la plupart des compagnies pétrolières.

Fort McMurray, la principale ville de la région municipale de Wood Buffalo, fait face à une importante augmentation des infections au coronavirus. Elle affiche un taux de 1339 cas actifs pour 100 000 habitants.

Il est cependant impossible de savoir si cette forte hausse peut être attribuée aux camps de travail des pétrolières. Services de santé de l’Alberta comptabilise les cas régionaux en fonction de l’adresse de résidence des personnes infectées. Un grand nombre de travailleurs des sites d’exploitation des sables bitumineux viennent d’autres régions de l’Alberta et d’autres provinces au Canada. 

Des tests de dépistage en place

En plus des mesures sanitaires déjà en place, Suncor a décidé d'accroître son utilisation des tests de dépistage rapide de la COVID-19. Les sous-traitants devront également s’y conformer pour les activités de maintenance des sites, a indiqué le porte-parole de Suncor, Paul Newmarch, dans un courriel. 

L’entreprise croit toutefois que la plupart des cas ne sont pas dus à des infections au travail, mais à de la transmission communautaire.

Canadian Natural Resources et Imperial Oil utilisent également des tests rapides pour limiter la propagation du virus. Selon la porte-parole de CNRL, Julie Woo, l’entreprise a récemment discuté avec Services de santé Alberta de l’efficacité de son protocole à la lumière de la présence croissante de variants. Les autorités sanitaires ont déterminé que nos mesures et protocoles continuaient de respecter leurs normes, a indiqué Mme Woo dans un courriel. 

Plus de 500 000 tests de dépistage rapide ont été distribués aux entreprises pétrolières et gazières, selon le ministre de la Santé, Tyler Shandro.

Discussions en cours

L’Alliance communautaire des sables bitumineux (Oil Sands Community Alliance), qui est affiliée à l’Association canadienne des producteurs pétroliers, travaille avec les autorités municipales pour endiguer la troisième vague de COVID-19.

Les conseillers de la région de Wood Buffalo doivent rencontrer le ministre de la Santé, Tyler Shandro, et la médecin hygiéniste en chef de l’Alberta, Deena Hinshaw, mardi.

Les recommandations des conseillers municipaux seront également discutées lors d'une réunion publique du conseil municipal mardi soir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !