•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers une hausse importante du tarif des camps de jour à Trois-Rivières

Des enfants jouent au parachute.

Le tarif des camps de jour offerts par la Ville de Trois-Rivières devrait passer de 175 $ à 245 $ par enfant.

Photo : getty images/istockphoto / SerrNovik

Radio-Canada

Le tarif des camps de jour offerts par la Ville de Trois-Rivières devrait passer de 175 $ à 245 $ par enfant. L'augmentation entrerait en vigueur seulement à l’été 2022.

Le conseil municipal s'est réuni mardi pour augmenter cette tarification, mais les conseillers ont finalement choisi de reporter à jeudi leur décision après une heure de discussion.

Les élus avaient demandé une révision de la tarification à l’automne 2020 en constatant d’une part que le tarif demandé par la Ville, qui se chiffrait à 175 $ en 2020, était l’un des plus bas des villes de taille moyenne de la province.

D’autre part, les conseillers estimaient que les frais encourageaient plusieurs parents à inscrire leurs enfants sans qu’ils fréquentent le camp.

Ginette Bellemare, alors présidente du comité sur la culture, les loisirs et la vie communautaire, explique qu’un processus de sondage auprès des parents a été mené afin de déterminer le nouveau tarif.

Les modifications devraient être en vigueur en 2022. Des conseillers ont estimé que la pandémie qui s’étire était un moment mal venu pour appliquer une telle augmentation.

Trois-Rivières demeure une des municipalités avec les plus bas tarifs pour les camps de jour en Mauricie et de l'autre côté du fleuve.

Tarifs de camps de jour en Mauricie

  • Saint-Étienne-des-Grès : 490 $
  • Shawinigan : 310 $
  • La Tuque : 325 $
  • Bécancour : 350 $

La coordonnatrice de l’organisme COMSEP, Sylvie Tardif, estime qu'il s'agit d'une mauvaise nouvelle pour les familles moins nanties.

Oui, Trois-Rivières restera avec un tarif pour un enfant au camp de jour moins élevé que dans bien d'autres villes, mais les salaires moyens à Trois-Rivières sont aussi plus bas qu'ailleurs en province, estime Mme Tardif.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !