•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Nouvelle-Écosse confinée pour deux semaines

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Iain Rankin, donne un point de presse sur la COVID-19 le 27 avril 2021.

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Iain Rankin, a annoncé 96 nouveaux cas de COVID-19 mardi, un nouveau sommet.

Photo : Len Wagg / Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Radio-Canada

La Nouvelle-Écosse passe en confinement durant deux semaines pour tenter d'enrayer une flambée de cas de COVID-19.

La province a signalé 96 nouveaux cas de la maladie mardi, un sommet pour une troisième journée de suite.

La COVID-19 est maintenant dans toutes les régions de la Nouvelle-Écosse et sa propagation ne semble pas vouloir s'arrêter, a souligné le premier ministre, Iain Rankin, en conférence de presse, mardi après-midi.

Les mesures, qui comprennent la fermeture des écoles et des commerces non essentiels ainsi que l'interdiction des activités intérieures, entreront en vigueur à 8 h mercredi matin et se poursuivront jusqu’au 12 mai. Le premier ministre Iain Rankin avait déjà annoncé lundi la fermeture toutes les écoles de la grande région d'Halifax.

Le gouvernement annonce également la fermeture des salles de sports et l'annulation des événements sportifs, en plus d'interdire les visites dans les foyers de soins.

Pour être clair, nous vous demandons de ne pas sortir de votre municipalité pour les deux prochaines semaines, sauf s’il s’agit de votre travail ou d’un besoin essentiel.

Une citation de :Iain Rankin, premier ministre de la Nouvelle-Écosse

Fin des rassemblements et masque obligatoire en public

Le confinement signifie également la fin des rassemblements de cinq personnes ou moins ne résidant pas à la même adresse. Les personnes qui vivent seules ou à deux peuvent toutefois former une bulle avec deux autres personnes.

La province rappelle que les activités récréatives en plein air sont autorisées et encouragées. Certains lieux demeurent accessibles, comme les terrains de golf.

Nous savons que la propagation de la COVID-19 se fait majoritairement à l’intérieur. Voilà pourquoi nous allons garder certaines entreprises extérieures ouvertes, a expliqué Iain Rankin en conférence de presse.

De plus, à partir de jeudi, le port du masque sera obligatoire sur les lieux de travail et dans les lieux publics fermés, ainsi qu'à l'extérieur quand les personnes ne peuvent pas garder une distance de deux mètres entre elles.

Les cérémonies de mariage et de funérailles sont quant à elles permises, si elles comptent cinq personnes ou moins (sans compter les officiants). Les pharmacies, les épiceries ainsi que les quincailleries demeurent ouvertes, mais à 25 % de leur capacité. Les garderies resteront elles aussi ouvertes, mais tout le personnel et les enfants de plus de 2 ans devront porter un masque à l'intérieur et à l'extérieur, à tout moment, sauf lorsqu'ils se nourrissent.

La liste complète des nouvelles règles sanitaires (Nouvelle fenêtre) est accessible en ligne.

Sommet d'infections, l'armée en renfort

Parmi les cas annoncés mardi, 90 se trouvent dans la région d'Halifax, trois dans l'est de la province (dont un dans une école secondaire (Nouvelle fenêtre)), un dans la partie nord et deux dans le secteur ouest.

L’un des cas est un employé de l’établissement de soins pour bénéficiaires internes Clamart de Dartmouth. Tous les résidents de cet établissement ont toutefois été vaccinés et sont immunisés contre le virus.

Cela porte à 419 le nombre de cas actifs dans la province, un nouveau sommet depuis le début de la pandémie.

Onze personnes atteintes du virus sont hospitalisées et trois d'entre elles se trouvent à l’unité des soins intensifs.

Dimanche, la Nouvelle-Écosse a annoncé 63 cas de COVID-19, et lundi, ce nombre était de 66. Un total de 9962 tests de dépistage ont été effectués lundi en Nouvelle-Écosse.

Justin Trudeau a annoncé mardi que 60 membres des Forces armées canadiennes iront prêter main-forte dans les centres de dépistage de la Nouvelle-Écosse.

Recrudescence de cas au Cap-Breton

Alors que la municipalité régionale d'Halifax et ses environs voient le nombre d’infections augmenter depuis des semaines, M. Rankin a fait remarquer mardi qu'une grappe de cas dans la municipalité régionale du Cap-Breton continue de croître.

Il y a déjà des signes très inquiétants de propagation communautaire dans la région du Cap-Breton. Nous devons agir maintenant, a dit pour sa part le Dr Robert Strang.

Nous sommes dans une situation complètement différente d’il y a un an. Les variants de la COVID-19 nécessitent une réponse rapide de notre part.

Robert Strang lors d'un point de presse sur la COVID-19 le 27 avril 2021.

Le Dr Robert Strang se dit très inquiet de la propagation des variants du coronavirus en Nouvelle-Écosse.

Photo : Len Wagg / Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !