•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les policiers en uniforme quitteront les écoles de Vancouver

Immeuble de la Commission scolaire de Vancouver (Vancouver school board).

La Commission scolaire de Vancouver met fin à son programme « d'agents de liaison scolaires ».

Photo : Radio-Canada / Nicolas Amaya

Radio-Canada

La Commission scolaire de Vancouver (VSB) met fin à son programme d'agents de liaison scolaires et renvoie les policiers en uniforme de ses écoles à compter de juin 2021.

Un vote de 8 contre 1 a mis fin à des mois de débat sur les effets de la présence policière sur le bien-être mental et physique des élèves.

En juin dernier, la VSB a commandé un examen indépendant et externe pour sonder les élèves, notamment ceux appartenant à des minorités visibles, noires et autochtones, sur la présence de policiers en uniforme dans les écoles.

La VSB disait répondre à des préoccupations soulevées dans la foulée d'actes discriminatoires et racistes impliquant des corps de police en Amérique du Nord.

Jennifer Reddy s'est opposée à la motion, qui ne va pas assez loin pour dire que les policiers seront expulsés des écoles .

La motion indique que la VSB continuera de travailler avec la police de Vancouver et la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en vue d'établir des protocoles de communication pour faire face aux urgences et aux menaces violentes. La VSB établira également un processus de consultation avec les forces policières pour encadrer les demandes d'aide en vue de séances d'information sur la prévention des gangs de rue, la justice réparatrice ou la sécurité sur Internet, par exemple.

Les parents expriment leurs inquiétudes

Lundi, des parents et des enseignants ont tenu une conférence virtuelle pour exprimer leurs inquiétudes au sujet du programme d'agents de liaison scolaires dans un plaidoyer de dernière minute pour réclamer son annulation.

Parker Johnson, père d'un élève de Vancouver, s'est prononcé contre le programme.

Le chef de la police de Vancouver estime qu'il n'y a pas de problème de racisme systémique au sein de ses rangs, et ce, malgré le fait que le premier ministre, le maire et le directeur général de la Ville ont déclaré qu'il y avait un problème de racisme systémique.

Parker Johnson craint que l'absence de cette reconnaissance n'entraîne des pratiques et des attitudes néfastes dans les écoles.

La commission scolaire de New Westminster doit décider mardi

La commission scolaire de New Westminster a suspendu son programme d'agents de liaison pendant qu'elle procédait à son examen. Elle votera sur l'avenir du programme le 27 avril.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !