•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pandémie : l'aide internationale commence à arriver en Inde

Une cargaison de matériel médical à New Delhi

Une cargaison de matériel médical en provenance du Royaume-Uni arrive à New Delhi le 27 avril 2021.

Photo : Reuters

Agence France-Presse

L'aide internationale promise à l'Inde, submergée par une deuxième vague épidémique dévastatrice, a commencé à arriver avec de premières cargaisons de matériel médical et d'oxygène en provenance de Grande-Bretagne parvenues mardi matin à New Delhi.

L'Inde a annoncé 352 991 nouvelles contaminations et 2812 décès lundi, dernier d'une série de records quotidiens. De plus, le personnel soignant et les familles de malades sont désespérément en quête d'approvisionnement en oxygène et de places dans les hôpitaux.

Les premières cargaisons d'aide médicale britannique, dont 100 ventilateurs et 95 concentrateurs d'oxygène, sont arrivées mardi matin en Inde, a annoncé le ministère indien des Affaires étrangères.

Le porte-parole du ministère Arindam Bagchi a tweeté des photos de ce matériel en train d'être déchargé d'un vol de la Lufthansa à Delhi, en saluant un exemple de coopération internationale.

Des patients respirent avec un masque à oxygène.

Des patients respirent avec un masque à oxygène à l'intérieur d'une salle de banquet convertie en salle de traitement à New Delhi, le 27 avril 2021.

Photo : Getty Images / MONEY SHARMA

La Grande-Bretagne, l'un des nombreux pays à avoir annoncé l'envoi d'une aide alors que le système de santé indien est débordé par l'explosion des cas de COVID-19, déploie plus de 600 unités d'équipement médical vital.

Au total, neuf conteneurs aériens chargés d'approvisionnement, dont 495 concentrateurs d'oxygène, 120 respirateurs non invasifs et 20 respirateurs manuels, seront envoyés cette semaine, selon le Haut-Commissariat britannique à New Delhi.

De son côté, la France a précisé la nature de son opération de solidarité qui doit arriver en Inde d'ici la fin de la semaine.

Il s'agira de huit unités de production d'oxygène médical par générateur, de conteneurs d'oxygène liquéfié, dont 5 acheminés dans un premier temps, permettant d'alimenter en oxygène médical jusqu'à 10 000 patients sur une journée, ainsi que du matériel médical spécialisé contenant notamment 28 respirateurs, a précisé la France dans un communiqué.

Les unités de production d'oxygène sont des installations pérennes qui permettent de rendre autonome en oxygène un hôpital indien pendant une dizaine d'années, expliquent les autorités françaises dans le communiqué.

L'Union européenne a promis de fournir, par l'entremise de son Mécanisme européen de protection civile, une assistance à l'Inde. La chancelière allemande Angela Merkel a aussi annoncé une aide d'urgence.

L'Allemagne va aussi fournir dès que possible du matériel médical et faire don à l'Inde d'une usine d'oxygène de la Bundeswehr, l'armée allemande, selon des sources diplomatiques allemandes à Delhi.

Elle doit être acheminée dès que possible en Inde à bord d'un avion de l'armée de l'air allemande, car il s'agit d'un équipement lourd très dangereux, a-t-on précisé à l'AFP de même source.

Les États-Unis, à la suite d'un échange téléphonique lundi entre leur président Joe Biden et le premier ministre indien Narendra Modi, se sont engagés sur une aide d'urgence comprenant notamment des composants pour la production de vaccins, des équipements de protection, des tests à diagnostic rapide, ou encore des respirateurs. Washington étudie aussi la possibilité d'envoyer des approvisionnements en oxygène.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !