•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kasandra Bradette et Samuel Girard : un bonheur nommé Romain

Les anciens patineurs de vitesse Samuel Girard et Kasandra Bradette sont assis sur leur divan en compagnie de leur poupon et de leur chien.

La petite famille de Samuel Girard et de Kasandra Bradette

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Radio-Canada

Les ex-patineurs de vitesse Samuel Girard et Kasandra Bradette accueillent un bonheur qui dépasse largement celui de la gloire olympique : leur premier bébé, Romain.

Il a gagné l'or à Pyeongchang. Sa conjointe était à ses côtés. Ensemble, le couple de patineurs a fait la fierté de la région. Le voilà maintenant parent d'un petit garçon d'à peine trois semaines.

C'est une autre médaille, c'est une autre fierté, lance d'entrée de jeu le champion au 1000 mètres sur courte piste en 2018.

Deux ans après avoir accroché leurs patins, Samuel Girard et Kasandra Bradette, qui faisait partie de l'équipe du relais aux mêmes Jeux, ne regrettent absolument rien. Les anciens patineurs ont goûté aux joies de la parentalité en accueillant le petit Romain le 8 avril. L'arrivée du poupon de 7 livres marque une nouvelle étape dans la vie des jeunes retraités du sport.

Ça faisait un petit bout qu'on en parlait, que j'avais hâte. Mon cousin a eu deux enfants il y a quelques années et chaque fois, je me disais "j'ai hâte que ce soit mon tour aussi", lance Samuel.

C'est sûr que ça urgeait un petit peu. J'avais entamé la trentaine. Je ne voulais pas attendre cinq ans, mais on ne se mettait pas de stress. On se disait : "si ça arrive, ça va arriver", mais je ne m'attendais pas à ce que ça arrive aussi vite. Mon bac, je le finis là.

Une citation de :Kasandra Bradette, ex-patineuse de vitesse

La vie d'athlète est loin derrière pour les amoureux. Si le sport continue d'occuper une grande place dans leur quotidien, rien ne dit que bébé Romain suivra les traces de ses parents. Je ne veux pas qu'il fasse du patin parce que ses parents ont fait du patin, sont allés aux Olympiques. S'il veut le faire, tant mieux, je ne veux pas le pousser absolument vers ce sport. Mais c'est sûr, il va bouger, il va avoir les gènes pour bouger, convient le jeune papa.

La maman est demeurée active tout au long de sa grossesse.

Il a bougé tout le temps qu'il était dans mon ventre. Je me suis entraînée toute la grossesse. Il choisira sa destinée, renchérit Kasandra Bradette.

Un lit pour bébé, une chaise berçante et un cheval à bascule se trouvent dans une chambre.

La chambre du petit Romain

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Un retour à la compétition écarté

Les médailles des deux anciens patineurs de vitesse occupent une place de choix dans le salon de la maison qu'ils ont fait construire à Ferland-et-Boilleau, municipalité dont est originaire Samuel. Fiers de leur exploits, les sportifs écartent un éventuel retour à la compétition.

Le sentiment de gagner... Je regarde encore ma course, j'ai des frissons, puis j'ai l'émotion encore. C'est une émotion que je ne revivrai probablement jamais, mais je ne suis pas prêt à faire le sacrifice que je faisais pour aller rechercher ça, confie Samuel Girard.

Après le parcours olympique, celui de la famille guidera dorénavant le couple. Bébé Romain aura de la compagnie avant longtemps.

Moi, j'aurais aimé en avoir trois. Lui, il ne veut pas de minivan, alors c'est deux, dit la Félicinoise.

Samuel Girard savoure chaque moment de cette nouvelle vie composée de choses simples :  l'amour et le bonheur de vivre à nouveau parmi ses proches.

Le moment où on est aujourd'hui, je suis content de tout ce que j'ai fait en si peu de temps. La maison, le bébé, le retour en région, exprime-t-il, serein.

D'après un reportage de Roby St-Gelais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !