•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Saguenéens éliminent le Phoenix en trois matchs

Un joueur de hockey célèbre un but.

Les Saguenéens ont marqué cinq buts en deuxième période.

Photo : LHJMQ, André Émond

Grâce à cinq buts marqués en deuxième période, les Saguenéens de Chicoutimi auront été expéditifs en balayant le Phoenix de Sherbrooke avec une victoire de 7-3, lundi soir, au centre Georges-Vézina.

Les Saguenéens remportent donc en trois matchs leur série de premier tour des séries de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Exceptionnellement, en cette année marquée par la COVID-19, la première ronde utilise le format 3 de 5.

Il s'agit de la première série remportée par Chicoutimi depuis la saison 2016-2017. Les Sags s'étaient alors frayé un chemin jusqu'en demi-finale face aux Sea Dogs de Saint John. Rappelons que l'an dernier les séries avaient été tout simplement annulées en raison de la pandémie, alors que les protégés de l'entraîneur-chef Yanick Jean visaient les grands honneurs.

Le Phoenix n'a pas été capable de répéter l'exploit accompli deux fois en fin de saison en marquant quatre et cinq fois en troisième période pour remporter au dernier moment deux victoires face aux Saguenéens. Cette fois-ci, la pente était trop abrupte pour les Estriens, qui avaient pris le 11e rang au Québec en saison contre le 2e pour les Saguenéens.

La série aura donc été disputée en seulement quatre jours. Fait inusité en raison de la présentation d'événements en environnement protégé, le Phoenix bénéficiait du dernier changement en tant qu'équipe locale, mais évidemment il se trouvait encore sur la glace de l'adversaire. L'entraîneur-chef de Sherbrooke, Stéphane Julien, avait d'ailleurs dénoncé le fait de jouer tous les matchs sur la patinoire de dimension olympique.

Au total des trois matchs, Chicoutimi aura marqué 17 buts contre 8.

Les Saguenéens pourraient devoir patienter un certain temps avant d'amorcer la deuxième ronde des séries. L'affrontement entre Québec et Drummondville commencera mardi et celui entre Gatineau et Blainville-Boisbriand mercredi. Les Remparts et les Olympiques ont dû attendre la fin de leur isolement de 14 jours en raison de cas positifs de COVID-19. Ces séries pourraient s'étirer jusqu'au mardi 4 mai et mercredi 5 mai.

C'est ensuite que les endroits des prochains événements seront annoncés. Lors de la première ronde, l'avantage avait été donné aux équipes du haut de classement, pour pouvoir jouer à domicile.

Un joueur tire sur le gardien.

Le gardien des Saguenéens, Alexis Shank, a eu le dessus lors de cette confrontation avec Xavier Parent, du Phoenix de Sherbrooke.

Photo : LHJMQ, André Émond

Le fil du match

C'est le Phoenix qui a connu le meilleur début de match, amassant les lancers beaucoup plus rapidement que les Saguenéens.

Il y a eu une rare bagarre à la suite d'une mise en échec de Julien Anctil à l'endroit de Dawson Mercer. Xavier Labrecque a voulu venger son coéquipier des Saguenéens en entamant le combat contre Anctil. Comme le veut le nouveau règlement visant à réduire la fréquence des combats dans la LHJMQ, Labrecque a aussi écopé d'une pénalité d'inconduite de dix minutes en plus des deux minutes pour avoir été l'instigateur. Il est donc demeuré 17 minutes au banc des pénalités...

Au total, Sherbrooke a tiré 11 fois, contre neuf pour Chicoutimi, dont une bonne part en fin de période.

En début de deuxième, le Phoenix a joué avec le feu. Déjà en désavantage numérique, une pénalité d'Anthony Munroe-Boucher pour avoir cinglé à la 15e seconde a offert un cinq contre trois aux Saguenéens. Le Phoenix s'est justement brûlé alors que Pierrick Dubé a fait dévier un tir de la pointe pour donner les devants aux Saguenéens.

Après avoir résisté à une attaque à cinq de Sherbrooke, Pierrick Dubé a doublé l'avance des siens quand son tir fait depuis l'arrière du filet a trouvé une trajectoire jusqu'au fond du filet défendu par le gardien Samuel Hlavaj.

Le capitaine des Sherbrookois a redonné espoir à ses coéquipiers en déjouant Alexis Shank d'un tir précis en échappée à la 14e minute.

Mais le ciel est ensuite tombé sur la tête du Phoenix quand les Saguenéens ont enfilé trois buts en 3:25, par l'entremise de Dawson Mercer, Loris Rafanomezantsoa et Samuel Houde.

En début de troisième période, Sherbrooke s'est donné un espoir passager en ramenant la marque à 5-2. Mais le troisième but du match de Pierrick Dubé est venu couper les ailes du Phoenix pour de bon, qui, cette fois, n'aura pu renaître de ses cendres...

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !