•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Ontario serre la vis aux revendeurs de réservations dans les parcs provinciaux

Une tente au milieu d'une forêt.

L'Ontario tente d'empêcher les revendeurs d'emplacement de camping pour la saison estivale de faire de la revente à profit.

Photo : SÉPAQ

Radio-Canada

Le ministère de l’Environnement et des Parcs veut empêcher et pénaliser la revente des réservations d’emplacements de camping dans l’objectif de faire des profits.

Selon une porte-parole du ministre Jeff Yurek, la province veut décourager les revendeurs, puisque les places sur les terrains des parcs de la province sont fortement convoitées cette année.

Nous savons qu'il y a des cas où des personnes tentent de vendre des réservations dans l'intention de faire un profit, affirme la porte-parole Chelsea Dolan.

À partir de samedi, toute personne ayant des réservations ne sera pas autorisée à les revendre.

Si Parcs Ontario apprend que quelqu'un a tenté de vendre une réservation à des fins lucratives, que ce soit sur les médias sociaux ou sur des sites d'achat et de revente, la réservation pourrait être annulée avec les frais d’annulation associés, ajoute Mme Dolan.

Le site web de Parcs Ontario indique que les personnes qui annulent ou raccourcissent leur séjour avant l'arrivée se voient imposer une pénalité allant de 10 % à 50 % de la valeur totale des nuits annulées ou raccourcies, en fonction de la durée de la réservation.

Toute personne dont la réservation est annulée par Parcs Ontario pour une tentative de revente à profit se verrait donner un remboursement partiel seulement.

Un fort engouement pour les parcs ontariens

Le service des parcs provinciaux a indiqué sur Twitter que les réservations ont bondi de 29 504 au cours des premières semaines de 2020 à 58 475 pour la même période cette année.

Beaucoup de personnes se sont plaints de difficultés à obtenir une place dans les parcs.

Certaines d'entre elles ont par ailleurs signalé que des revendeurs utilisent un programme pour réserver automatiquement des espaces de camping.

Une annonce sur Kijiji indiquant 20 dates de camping différentes dans divers parcs provinciaux, et dans chaque cas, le coût de la réservation était supérieur à ce que les gens auraient payé s'ils avaient réservé directement auprès de Parcs Ontario.

L'annonce a depuis été retirée.

Chelsea Dolan affirme que la province va continuer d'écouter les campeurs et les visiteurs des parcs qui ont des préoccupations au sujet du système et que Parcs Ontario veut s'assurer qu'un système de réservation équitable et transparent est offert à tous.

Parcs Ontario cherche également des moyens de mettre davantage d'emplacements de camping à la disposition des gens pour répondre à la demande croissante.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !