•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première cargaison de vaccins de Johnson & Johnson en route vers le Canada

Une fiole du vaccin de Johnson & Johnson contre la COVID-19.

Le vaccin unidose de Johson & Johnson serait efficace dans 66 % des cas, selon les résultats publiés par l'entreprise.

Photo : Reuters / Johnson & Johnson

La Presse canadienne

Le gouvernement fédéral s'attend à ce que le Canada reçoive environ 1,9 million de doses de vaccin contre la COVID-19 cette semaine, y compris son tout premier envoi du vaccin à dose unique de Johnson & Johnson.

Une première cargaison d'environ 300 000 doses du vaccin de Johnson & Johnson s'apprête à arriver au pays, en plus d'un million de doses de celui de Pfizer-BioNTech et 650 000 doses de celui de Moderna.

Le Canada n'a actuellement pas prévu recevoir des approvisionnements supplémentaires du vaccin d'Oxford-AstraZeneca, qui a été très populaire après que l'âge minimal pour obtenir le vaccin eut été abaissé à 40 ans dans plusieurs provinces et à 45 ans au Québec.

Cette demande ne devrait qu'augmenter maintenant que le Comité consultatif national de l'immunisation a ajusté sa recommandation d'âge pour le vaccin, annonçant vendredi que les Canadiens de 30 ans et plus peuvent recevoir le vaccin d'AstraZeneca.

Certaines provinces ont toutefois indiqué qu'elles n'avaient pas suffisamment de doses pour élargir davantage l'admissibilité.

4,1 millions de doses d'AstraZeneca supplémentaires d'ici juin

La ministre fédérale de l'Approvisionnement, Anita Anand, a déclaré la semaine dernière que le gouvernement était en pourparlers avec les États-Unis pour obtenir des doses supplémentaires du vaccin d'AstraZeneca, après que le président Joe Biden eut suggéré que son pays pourrait partager des injections avec le Canada.

Les États-Unis ont stocké des dizaines de millions de vaccins d'AstraZeneca, mais les responsables de la santé du pays n'ont pas encore approuvé son utilisation.

La ministre Anand a déclaré plus tôt ce mois-ci que le Canada s'attendait toujours à recevoir 4,1 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca de différentes sources d'ici fin juin.

Des vaccins sécuritaires

L'arrivée prévue des premières doses du vaccin de Johnson & Johnson arrive peu après que les États-Unis eurent mis fin à une pause de 11 jours de l'utilisation de ce vaccin, pendant que des responsables se penchaient sur six cas de caillots sanguins rares.

Des questions et des inquiétudes ont aussi été soulevées concernant une possible contamination de doses des vaccins d'AstraZeneca et de Johnson & Johnson dans une usine de Baltimore. Santé Canada a publié, dimanche, une déclaration offrant l'assurance que les deux vaccins sont sécuritaires.

Les 1,5 million de doses du vaccin d'AstraZeneca importées au Canada à partir de cette installation satisfont aux spécifications de qualité , a indiqué le ministère de la Santé.

Le ministère a examiné les résultats des essais de tous les lots de vaccins qui sont arrivés au Canada, ainsi que les étapes de contrôle de la qualité de l'entreprise mises en œuvre tout au long du processus de fabrication, afin d'atténuer les risques de contamination.

Les vaccins de Johnson & Johnson qui devraient entrer au pays la semaine prochaine ne proviennent pas de cette installation, a-t-il ajouté.

Accélération des livraisons

Cette semaine sera également la dernière au cours de laquelle le Canada recevra moins de 2 millions de doses du vaccin de Pfizer-BioNTech, les géants pharmaceutiques se préparant à accélérer les livraisons prochainement.

Le gouvernement s'attend à ce que les doses du vaccin de Pfizer-BioNTech arrivent tôt dans la semaine, et celles de Moderna, vers le milieu de la semaine.

Les provinces ont signalé l'administration de 231 540 doses au cours des dernières 24 heures, dimanche, pour un total de 12 044 741 depuis le début de la campagne de vaccination.

Dans tout le pays, 1 018 381 personnes, soit 2,7 % de la population, ont été entièrement vaccinées. Les provinces ont administré des doses à un taux de 31 780,926 pour 100 000 habitants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !