•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec lance la vaccination en entreprise

Un homme se fait vacciner.

Un premier centre de vaccination se tient dans les locaux de l'entreprise CAE, à Montréal.

Photo : Radio-Canada / Diana Gonzalez

Radio-Canada

Un premier centre de vaccination en entreprise a ouvert ses portes ce matin au siège social de la multinationale CAE dans l'arrondissement de Saint-Laurent, à Montréal, où 250 doses doivent être injectées cette semaine.

CAE s'engage à vacciner un minimum de 15 000 à 25 000 Québécois du mois d'avril jusqu'au mois d'août, peut-on lire dans un communiqué de la direction de CAE.

Conformément aux règles établies par le gouvernement du Québec, l’entreprise devra administrer des vaccins à ses employés, aux membres de leur famille ainsi qu’aux gens de la communauté. Les pôles de vaccination en entreprise seront également tenus de respecter la priorisation établie par la santé publique du Québec.

Selon nos informations, le pôle de vaccination de CAE disposera de vaccins AstraZeneca pour les personnes en santé âgées de 45 ans et plus et de Pfizer pour les personnes qui souffrent de maladies chroniques.

Des préposés dans un centre de vaccination au siège social de la multinationale CAE.

Québec prévoit immuniser au moins 500 000 personnes contre la COVID-19 grâce à la contribution des grandes entreprises à sa campagne de vaccination.

Photo : Radio-Canada / Diana Gonzalez

Le personnel médical de CAE travaille en étroite collaboration avec le CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal et le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec afin d'assurer un déploiement sécuritaire et efficace de la vaccination, précise la direction de CAE.

Une dizaine de pôles de vaccination en entreprise doivent ouvrir leurs portes la semaine prochaine, dont un dans les installations de Bombardier, à Dorval. Au moins 23 centres de vaccination en entreprise doivent être ouverts au Québec au cours des prochaines semaines.

Plusieurs entreprises qui n'accueilleront pas de pôle de vaccination ont aussi offert des ressources et du soutien afin de concrétiser le déploiement et le bon fonctionnement de ces points de vaccination.

ABB, CGI, Essilor, Intact, LEM experts-conseils, L'Oréal Canada, Medicom, Moneris, Pyure, Rolls-Royce Canada, Safran, Solotech et Top Aces notamment ont mis l'épaule à la roue en faisant des contributions financières, en fournissant de l'équipement de protection ou en prêtant du personnel médical et administratif.

Québec prévoit immuniser au moins 500 000 personnes contre la COVID-19 dans la province grâce à la contribution des grandes entreprises à sa campagne de vaccination. Ce qui représente la distribution d'au moins un million de doses en tenant compte des rappels.

Plus de 450 entreprises ont répondu à l'appel lancé plus tôt cette année par le ministre de la Santé, Christian Dubé

Les gens qui y sont admissibles pourront prendre rendez-vous dans les centres de vaccination en entreprise au moyen du site Internet Clic Santé.

Je suis heureux d'annoncer l'ouverture du premier centre de vaccination en entreprise au Québec pour appuyer le gouvernement durant ce déploiement massif avec des ressources supplémentaires et pour diminuer la pression sur le système de santé.

Une citation de :Marc Parent, président et chef de la direction de CAE.

En confiant cette distribution de vaccins aux grandes entreprises qui disposent déjà de personnel médical qualifié dans les rangs de leur personnel, Québec espère libérer des ressources dans le système public de santé pour assurer la poursuite des chirurgies et des soins dans les hôpitaux.

Ce coup de main du secteur privé contribuera également à offrir des vacances cet été au personnel de la santé.

À l'exception du matériel médical et des vaccins, tous les frais reliés à l'exploitation de ces centres de vaccination sont assumés par les entreprises elles-mêmes.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !