•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un gant ingénieux permet à un garçon d’enfin jouer au hockey

Carter Burton devant une patinoire montre son gant.

Le jeune Carter Burton peut maintenant jouer au hockey mineur grâce à un gant adapté par un ingénieur.

Photo : CBC/Colleen Connors

Radio-Canada

Un garçon atteint de paralysie cérébrale réalise son rêve de jouer au hockey grâce à un gant conçu par un ingénieur à la retraite.

Carter Burton, 11 ans, de King's Point, à Terre-Neuve, a toujours été un grand amateur de hockey. Il admire le Canadien de Montréal, il collectionne les cartes de hockey et il a un gilet de son joueur préféré, le gardien de but Carey Price.

C’est l’un des meilleurs et il donne tout un spectacle, souligne le garçon, assis sur un banc dans l’aréna de Springdale.

Durant l’entrevue, Carter Burton a fait ce dont il rêvait depuis longtemps. Il s’est revêtu de l’équipement nécessaire pour une séance d’entraînement au hockey.

Sa paralysie cérébrale touche sa main gauche. Il n’a pas la capacité de placer ses doigts dans un gant de hockey normal. Bien qu’il patine depuis l’âge de 3 ans, l’aspirant attaquant n’avait jamais participé à une partie de hockey formellement organisée.

Le garçon en uniforme de joueur sur la patinoire d'un aréna.

Carter Burton a participé à une première séance d'entraînement au hockey mineur il y a environ une semaine.

Photo : CBC/Colleen Connors

Un professeur d’ingénierie à la retraite de l’Université Memorial, Leonard Lye, a mis au point le gant qui lui permet de réaliser son rêve.

M. Lye explique qu’il fallait tout d’abord trouver des gants à la taille du garçon, ce qui a pris du temps parce que tous les magasins étaient fermés à ce moment. Il fallait ensuite transformer le gant gauche pour en faire une mitaine.

Le professeur émérite est aussi un bénévole de la société Tetra à Saint-Jean. Des ingénieurs membres de cette société un peu partout au Canada et aux États-Unis mettent au point des accessoires qui aident des personnes handicapées.

Leonard Lye a consacré environ deux semaines à ce projet de gant de hockey. Son travail au sein de la société Tetra est pour lui un passe-temps et une occasion de collaborer avec des gens et d’être créatif, dit-il.

Une famille reconnaissante

Carter Burton et sa mère, Charlene Burton, n’ont pas rencontré M. Lyle en personne. Son cadeau à cette famille a grande portée.

Charlene Burton souligne que ce gant permet à son fils de vivre la même expérience que ses camarades, de jouer au hockey sur une patinoire et d’aimer la pratique de ce sport.

Nous sommes plus que reconnaissants, souligne Mme Burton.

Leonard Lye.

Leonard Lye, professeur d'ingénierie à la retraite, a mis au point le gant qui permet à Carter Burton de jouer enfin au hockey.

Photo : CBC

Carter Burton remercie chaleureusement M Lyle. Il dit qu’il peut maintenant jouer au hockey grâce à lui. Le garçon ajoute qu’il apprend beaucoup de choses et qu’il adore le sport.

Des larmes sont venues aux yeux de Leonard Lye quand il a vu un message vidéo de la famille Burton. L’ingénieur explique que la joie et la reconnaissance exprimées par le garçon constituent l’une des raisons pour lesquelles il fait ce genre de travail bénévole. Le but, dit-il, est de faciliter la vie de certaines personnes pour qu'elles puissent enfin faire ce qu'elles ont envie de faire.

Avec des renseignements de Ramraajh Sharvendiran et Colleen Connors, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !