•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entrave à la piste cyclable fait craindre le pire sur Dalhousie

6b8e7d59f8cb4654ad268e56c10e5da7

Piste cyclable barree dalhousie

Photo : Radio-Canada / Hans David Campbell

Un détour provoqué par un chantier de construction fait craindre pour la sécurité des piétons et des cyclistes, près de la traverse Québec-Lévis. La piste cyclable de la rue Dalhousie est actuellement bloquée, forçant les usagers à emprunter le trottoir ou à circuler à contresens du boulevard Champlain.

La piste cyclable fait partie du corridor du littoral et fait le lien entre le centre-ville de Québec et la promenade Samuel-de-Champlain, à l'ouest.

Samedi, alors que la météo était clémente, une citoyenne a capté des images préoccupantes près de la gare fluviale. Forcés d'utiliser le détour par le boulevard Champlain, les cyclistes et les piétons doivent se partager un corridor restreint en bordure de la chaussée.

champlain3

Vidéo captée par une citoyenne samedi

Photo : Radio-Canada / Victor Paré-Dechene

À l'approche d'une courbe à 90 degrés, des passants étaient obligés de bifurquer au milieu de la rue pour éviter une collision avec d'autres cyclistes ou encore des marcheurs.

Selon nos informations, des citoyens ont porté plainte à la Ville de Québec.

« Inacceptable »

La Table de concertation vélo des conseils de quartier de la ville de Québec juge inacceptable qu'aucun détour sécuritaire n'ait été aménagé pour la population durant les travaux, effectués sur un immeuble privé appartenant au Groupe Desgagnés. Quelque chose doit être fait, rapidement, tranche Pierre Baillargeon, membre de l'exécutif la table de concertation.

C'est simplement une question de temps avant qu'il y ait une interaction entre une voiture qui arrive rapidement de l'ouest avec une mauvaise visibilité dans le virage et un cycliste qui roule à contre-sens avec ses enfants, craint M. Baillargeon.

Ça crée des interactions sur les trottoirs ou des situations que je considère très dangereuses.

Une citation de :Pierre Baillargeon, Table de concertation vélo des conseils de quartier de la ville de Québec

Le conseiller municipal du district de Cap-aux-Diamants, Jean Rousseau, n'en revient pas non plus. Il rappelle qu'une piétonne a déjà été happée mortellement dans le secteur, en septembre 2019. M. Rousseau s'interroge à savoir pourquoi la Ville de Québec a autorisé pareille situation au Groupe Desgagnés.

On croyait qu'il y avait une réglementation qui obligeait à faire des aménagements lorsqu'il y a des chantiers, dit-il. Il y a beaucoup de cyclistes qui passent, des jeunes familles et des enfants, mais aucun aménagement, se désole l'élu.

Correctif rapide

Moins de 24 h après la publication de cet article, la Ville de Québec a annoncé que la situation avait été corrigée par l'entrepreneur. La Ville n'a pas été avisée par Groupe Desgagnés des travaux touchant le mur arrière de son édifice et de l'entrave, explique le porte-parole David O'Brien.

En mi-journée lundi, un corridor dédié aux cyclistes avait été aménagé en bordure du chantier.

3e35d71193f840fda1372615727cad72

L'entrepreneur a rapidement corrigé le problème pour permettre aux cyclistes de circuler de manière sécuritaire.

Photo : Radio-Canada / Bruno Giguère

David O'Brien rappelle que tous les entrepreneurs sont tenus d'aviser la Ville lorsque leurs travaux empiètent sur la voie publique.

Avec la collaboration de Kassandra Nadeau-Lamarche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !