•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

44 nouveaux cas de COVID-19 s'ajoutent au bilan du Bas-Saint-Laurent

p1150431

Le CISSS fait état de huit hospitalisations causées par le coronavirus, dont trois aux soins intensifs (archives).

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

44 nouveaux cas de COVID-19 sont rapportés par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent, en ce 25 avril

Le nombre de personnes qui ont contracté le coronavirus, depuis le début de la pandémie, bondit donc à 2759. Toujours selon le CISSS, le nombre de cas actifs est de 289.

Huit hospitalisations causées par la COVID-19 sont en cours dans la région, soit une de plus que samedi. De ce nombre, trois sont aux soins intensifs, souligne la porte-parole du CISSS, Sylvie Lamontagne, qui rappelle que 36 lits dédiés au traitement contre la COVID-19 sont actuellement ouverts, au Bas-Saint-Laurent.

Cas par MRC :

  • Kamouraska : 465 cas (+15, 73 cas actifs)
  • Rivière-du-Loup : 855 cas (+12, 120 cas actifs)
  • Témiscouata : 213 cas (+6, 23 cas actifs)
  • Les Basques : 76 cas (+2, 22 cas actifs)
  • Rimouski-Neigette : 682 cas (+9, 35 cas actifs)
  • La Mitis : 150 cas (8 cas actifs)
  • La Matanie : 232 cas (cas actifs non-disponibles)
  • La Matapédia : 64 cas (cas actifs non-disponibles)
  • Indéterminés : 12 cas 
Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Selon l'INSPQ, le nombre de variants confirmés ou présumés est stable, à 786. Ce pourrait être une anomalie statistique, cependant, précise Mme Lamontagne.

Pour ce qui est de la vaccination, le Bas-Saint-Laurent a passé le cap des 70 000 inoculations données, à 70 177. C'est une hausse de 1799 par rapport à samedi.

À l'échelle québécoise, ce sont 1014 nouveaux cas et 9 décès de plus qui ont été enregistrées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !