•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La GRC demande aux villégiateurs de l’aider à retrouver un avion écrasé il y a 39 ans

Photo ancienne d'un petit avion sur la neige.

L'avion de type Cessna 185 se serait écrasé quelque part entre Fox Creek, en Alberta, et Prince George, en Colombie-Britannique, le 29 avril 1982.

Photo : Gendarmerie royale du Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) de Fox Creek, en Alberta, demande aux amateurs de plein air d’ouvrir l’œil afin de l’aider à retrouver un avion qui se serait écrasé dans les environs il y a 39 ans.

Le 29 avril 1982, un avion de type Cessna 185 a décollé, mais n’est jamais revenu. Depuis, la police croit qu’il se serait écrasé. Ni l’avion ni les cinq passagers à son bord n’ont été retrouvés.

On croit que le Cessna 185 volait quelque part entre Fox Creek, en Alberta, et Prince George, en Colombie-Britannique, lorsqu’il s’est écrasé pour des raisons inconnues, explique la GRC.

L’aéronef recherché est blanc avec des pointes d’orange et son moteur porte le numéro 572811.

La police dit avoir enquêté, à l’époque, afin de déterminer les circonstances et le lieu de l’accident.

L’enquête originale a signalé de possibles problèmes avec le réservoir d’essence et la GRC dit ne pas croire que la disparition de l’avion soit le fruit d’un acte criminel.

Les familles se souviennent

Trente-neuf ans après sa disparition, je pense encore souvent à mon mari Rick, confie Laural Gascon, la veuve de l’un des passagers portés disparus. Après tant d’années, nous n’avons toujours aucune idée de ce qu’il s’est passé.

J’espère que les visiteurs de l’arrière-pays pourront trouver le lieu de l’écrasement de mon vivant pour que je sois encore présente pour aider nos enfants à passer à travers ces temps difficiles.

En plus de Rick Gascon, Larry Ernest Anderson, George Henry Maurer, Bevan Darryl Trottier et Brian Lawrence Trottier sont portés disparus depuis le jour de l’incident.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !