•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Saguenéens remportent le premier match des séries face au Phoenix

Des joueurs célèbrent un but.

Les Saguenéens ont ouvert la marque en première sur un but de Matej Kaslik à la suite d'un beau travail en fond de zone du défenseur Louis Crevier.

Photo : LHJMQ, Vicky Boutin

Les Saguenéens de Chicoutimi ont remporté le premier match de leur série 3 de 5 face au Phoenix de Sherbrooke par la marque de 4-2 vendredi soir au centre Georges-Vézina.

Il s'agissait du lancement des premières séries en deux ans dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Il faut remonter au 27 mars 2019 pour le dernier match de séries à être présenté à Chicoutimi. Pour la dernière victoire des Sags dans la vraie saison, il faut ajouter une année supplémentaire avec un gain de 6-3 face au Titan d'Acadie-Bathurst le 28 mars 2018. Malheureusement, il n'y avait aucun spectateur présent pour savourer ce moment, le match étant présenté à huis-clos.

Le prochain match aura lieu samedi. Comme il s'agit d'un événement en environnement protégé, tous les matchs seront disputés à Chicoutimi.

Pour ce premier match des séries, les officiels portaient des masques adaptés au sport. Ils les relevaient lors des arrêts de jeu s'ils se trouvaient près des joueurs, mais ils les rabaissaient durant les séquences de jeu.

Les réactions des entraîneurs

L'entraîneur-chef du Phoenix, Stéphane Julien, était assez réaliste après le match. Il faut leur donner le crédit, on ne gagnera pas avec 15 tirs au filet, ça c'est sûr. Il faut être beaucoup meilleur dans notre territoire et puis c'est ce qui a fait la différence, car (le gardien Samuel) Hlavaj a été extraordinaire. Si ça n'avait pas été de lui, ça aurait été extrêmement difficile ce soir, a-t-il affirmé lors du point de presse virtuel d'après-match.

De son côté, l'entraîneur-chef des Saguenéens, Yanik Jean, savourait cette victoire, mais surtout la chance d'enfin pouvoir jouer un match de séries. On est privilégiés, le mot qui me revient en tête c'est être privilégiés. Les gens de la ligue ont fait un travail colossal, pour que nos joueurs, nos équipes et les entraîneurs, soient capables de diriger, de jouer ces matchs-là. Ça, c'est spécial. Je pense qu'il fait être reconnaissant envers ça. Il faut être reconnaissant envers le fait que les autres ligues ne jouent pas. Pas de séries en Ontario, pas de séries dans Ligue de l'Ouest, pas de séries l'année passée dans la Ligue américaine. Chaque match de séries qu'on va jouer, ça se doit d'être considéré qu'on est privilégiés. [...] Je me suis senti privilégié de diriger dans les séries ce soir, a-t-il répondu.

Le fil du match

Les Saguenéens ont ouvert la marque à mi-chemin en première période, lorsque Matej Kaslik est sorti du coin en tricotant pour battre le gardien Samuel Hlavaj d'un tir précis avec écran.

L'égalité a été créée quelques instants plus tard, quand Joshua Roy a surpris Alexis Shank en effectuant un tir sur réception parfait à la suite d'une mise au jeu gagnée par le Phoenix, la séquence se déroulant en à peine deux secondes.

Après avoir écoulé un avantage numérique, les Saguenéens ont menacé à plusieurs reprises lors des cinq dernières minutes, avant d'eux aussi bénéficier d'une supériorité numérique. C'est finalement Hendrix Lapierre qui a fait dévier un tir sur réception de Christophe Farmer en plein centre de l'enclave.

En deuxième période, les Saguenéens ont perdu une belle occasion de prendre le large quand ils n'ont pu profiter d'un avantage numérique de quatre minutes. Ils ont dirigé quelques lancers, sans vraiment passer près de trouver une brèche dans la muraille estrienne.

Deux joueurs de hockey patinent vers la rondelle.

Les deux #11 se sont livré à une épreuve de vitesse sur cette séquence.

Photo : LHJMQ, Vicky Boutin

Les chances de marquer ont par la suite été assez partagées un certain temps, l'équipe au bleuet ayant un peu le dessus. Mais plus la période avançait, plus l'action demeurait dans le territoire du Phoenix. En fin de période, Alexis Shank a cependant joué de chance sur une mauvaise sortie de sa part, alors que le tir est allé choir sur la barre horizontale. À l'approche des 40 minutes, la surface glacée était beaucoup plus abimée du côté des visiteurs. Au cours de ces 20 minutes sans but, les Saguenéens ont affiché 15 tirs au but contre seulement quatre. Mais le pointage est demeuré à 2-1.

En troisième, le Phoenix a sorti la machine à boules pour niveler la marque. Tout d'abord la rondelle a quitté le coin dans la zone des Sags à la suite d'un mauvais bond sur la bande, puis à la suite d'un tir au but de Maxime Blanchard la rondelle a frappé quelques jambes avant d'atterrir tranquillement derrière un Alexis Shank incrédule.

Il y a eu un moment d'inquiétude lorsque Dawson Mercer a été terrassé par un puissant tir frappé derrière la tête de la part d'un coéquipier. Il n'a par contre pas semblé trop ébranlé puisqu'il n'a manqué aucune présence.

Après un poteau frappé par le Phoenix lors d'un surnombre, Christophe Farmer a rompu l'égalité par la suite. Il a récupéré une rondelle en pleine enclave pour déjouer Hlavaj d'un tir vif. C'est Matej Kaslik qui avait travaillé fort pour amener le disque jusqu'à son compagnon de trio.

Par la suite, ce sont les Saguenéens qui ont continué à mettre de la pression sur leurs adversaires. Avec 27 secondes à faire, Dawson Mercer a scellé le tout avec un but dans un filet désert. Au total, les Sags ont tiré 42 fois, contre seulement 15 pour le Phoenix. En saison, Chicoutimi a pris le deuxième rang au Québec et Sherbrooke le 11e rang.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !