•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Attawapiskat en deuil après que son église soit partie en fumée

Une église qui brûle.

L'église d'Attawapiskat a été la proie des flammes mercredi soir.

Photo : CBC

Radio-Canada

L’incendie qui a ravagé mercredi l’église catholique de St Francis Xavier laisse la Première Nation d'Attawapiskat dans le deuil.

L'église était le cœur de la communauté. C'est comme s'il y avait un grand trou dans notre cœur, témoigne Rosie Koostachin, une résidente d’Attawapiskat.

L’église est complètement détruite. C’est une grande perte pour le peuple, un grand deuil, affirme l'archevêque du diocèse de Hearst-Moosonee, Monseigneur Terrence Prendergast.

Le lieu centenaire est fermé depuis 2019 après avoir été jugé structurellement instable.

Cependant, Rosie Koostachin est triste que la structure en bois, qui a dominé la communauté crie pendant plus d'un siècle, soit tombée sous les flammes.

Elle est là depuis que nous sommes petits, depuis que je suis bébé. J'ai 50 ans maintenant et elle a toujours été là. Et maintenant, tout est parti.

Une citation de :Rosie Koostachin, une résidente d’Attawapiskat

Nous n'avons plus d'endroit pour nous rassembler, déplore-t-elle.

Une église et son presbytère.

Deux rapports d'ingénieur avaient noté des problèmes importants à la structure de l’église St Francis Xavier à Attawapiskat (archives).

Photo : Radio-Canada / Claude Gagnon

La rénovation de l'église était envisagée depuis des années.

Mais depuis 2019, la communauté se réunit dans une petite chapelle, située à côté.

C'est juste une maison que nous avons transformée en une petite église. Ce n'est qu'un bâtiment temporaire, ajoute Rosie Koostachin.

La police locale n’avait pas donné suite aux demandes d’entrevue de Radio-Canada au moment d’écrire ces lignes.

Le service d’incendie de la ville n’a pas non plus répondu aux demandes de CBC.

Avec les informations de CBC, et Francis Beaudry

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !