•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'industrie hôtelière de Québec se prépare à accueillir les touristes cet été

Un panneau indique que le port du masque est obligatoire.

Le masque est désormais obligatoire dans les manifestations.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Alors que les Québécois et les Ontariens sont sommés de rester à la maison ces jours-ci, l’industrie touristique de Québec se prépare, elle, à les recevoir cet été. Les hôteliers s’attendent à voir le taux d’occupation moyen augmenter de 35 % l’été dernier à 55 % cette année. L’heure est donc à la planification et au recrutement.

Nous, dans les deux hôtels, on cherche plus de 100 personnes pour cet été, lance Julien April, directeur des opérations à l’hôtel Entourage sur-le-Lac situé à Lac-Beauport. L’établissement appartient à son père qui est aussi propriétaire du Bonne Entente.

Les deux hôtels participent aux premières Journées portes ouvertes de l’Association hôtelière de la région de Québec, les 25 et 26 avril. Ils prévoient d'accueillir une vingtaine de personnes pour des entrevues d’embauche, lundi. Des chercheurs d’emplois qui ont pris rendez-vous en ligne, parce qu’en temps de pandémie, les portes ouvertes se passent sur rendez-vous.

Un homme pose devant un hôtel, il porte des lunettes et sourit.

Julien April est directeur des opérations à l'hôtel Entourage sur-le-Lac.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

On a plus de 400 emplois à combler pour un été qui s'annonce quand même bien à Québec, souligne la directrice générale de l'Association hôtelière de la région de Québec, Marjolaine De Sa.

L’Association voit l’été à venir d’un bon œil. On s'attend à ce que les gens voyagent plus dans la province, plus que l'an passé parce que là, ça fait un an. L'an passé c'était encore nouveau, on était encore fébrile de tout ça, mais là les gens ont hâte de voyager.

Elle a espoir que la frontière avec l'Ontario rouvre d’ici la saison chaude pour que Québec puisse accueillir des touristes de là-bas. Un espoir partagé par l’Office du tourisme de Québec.

L'année passée, on a eu juste des Québécois, on espère cette année avoir aussi des Ontariens en plus des Québécois.

Une citation de :Éric Bilodeau, directeur marketing et communication à l'Office du tourisme de Québec

La clé : la vaccination

Pour le directeur du marketing à l’Office du tourisme de Québec, c’est la vaste campagne de vaccination déployée en ce moment qui permettra au gouvernement d’assouplir les règles sanitaires et de permettre aux touristes québécois et canadiens de visiter la région de la Capitale-Nationale.

Il n'était pas question encore de vaccination à l'été 2020, maintenant il y a beaucoup de gens qui seront vaccinés ou en train de l'être, donc ça va améliorer le climat et le contexte de sécurité.

Déjà, l’Office est en mesure de confirmer que les recherches Internet pour des voyages à Québec sont plus nombreuses que l’an passé à pareille date.

Un engouement que constate aussi Julien April qui indique que 20 % de ses chambres sont déjà réservées pour les mois de juillet et août. Il précise tout de même qu’il a la chance de diriger un établissement en pleine nature sur le bord d’un lac. Les gens recherchent beaucoup la nature, ils cherchent à s'évader, à sortir, à bouger.

Un bâtiment de plusieurs étages sur le bord d'un lac.

L'hôtel Entourage sur-le-Lac est construit sur le bord du lac Beauport.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

À l'inverse, les réservations se font plus rares au Bonne Entente situé dans un environnement plus urbain. À preuve, alors que ce dernier a fermé ses portes tout l’été passé en raison de la pandémie, son petit frère de Lac-Beauport a connu un fort achalandage, bien au-delà du 35 % d’occupation moyenne des hôtels de la région de Québec, affirme M. April.

Il y a des journées où on a affiché complet selon les règles. [...] On s'attend à ce que cet été, ça soit similaire.

Une programmation invitante

Le défi sera aussi d’attirer des touristes en ville. Avec des rues et des parcs animés,la programmation estivale de la Ville de Québec va en ce sens, précise M. Bilodeau. Sans oublier les deux principaux musées de la région qui proposent des expositions d’envergure cet été.

Picasso et Maya, ce sont de gros noms qui attirent une clientèle nationale et internationale, mais cette année elle sera québécoise et ontarienne.

Une toile de Picasso est projetée sur les murs et le sol.

En plus de l'exposition Picasso au MNBAQ, le centre des congrès accueillera l'expérience immersive Imagine Picasso dès la mi-juin.

Photo : Tandem Expositions

Une campagne publicitaire est d’ailleurs en préparation pour vanter la destination au Québec et dans la province de Doug Ford. La version télé est en montage, mais pour l’instant impossible de savoir quand elle sera diffusée.

Si les campagnes de l’automne et de Noël de l’Office du tourisme n’ont jamais rencontré leur public, le directeur marketing a bon espoir que celle-ci sera déployée d’ici l’été.

Pour être capable de diffuser les messages publicitaires pour dire aux gens de venir nous visiter, il faut effectivement que les mesures sanitaires le permettent, les gouvernements le recommandent et l'autorisent et que bien sûr les restaurants, les commerces et les attractions touristiques et les magasins entre autres soient ouverts.

On sera prêt dès la mi-mai, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !