•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une 2e dose de vaccin d’ici mardi dans tous les CHSLD de la Capitale-Nationale

Une femme âgée de dos, assise dans un fauteuil roulant.

Une femme âgée dans un foyer de soins.

Photo : Radio-Canada / CBC

Tous les résidents des CHSLD de la Capitale-Nationale recevront une deuxième dose d’un vaccin contre la COVID-19 d’ici mardi, soit dans un délai de 16 semaines prescrit par le Comité d’immunisation du Québec (CIQ).

L’administration de cette deuxième dose a débuté vendredi dans une vingtaine de résidences. Le CIUSSS de la Capitale-Nationale affirme avoir reçu les quantités de vaccins nécessaires pour vacciner l’ensemble des 3600 aînés vivant dans 41 CHSLD en quelques jours.

Les résidents des CHSLD ont été vaccinés d’abord avec une dose de Moderna, mais la deuxième dose proviendra de la pharmaceutique Pfizer en raison de problème d’approvisionnement. Les livraisons de Moderna ne pouvaient pas coïncider avec la vaccination à l'intérieur du délai qui était prescrit par la santé publique, explique la responsable de la vaccination au CIUSSS de la Capitale-Nationale, Patricia McKinnon.

Le Comité d’immunisation du Québec (CIQ) recommande, dans la mesure du possible, de vacciner la population avec deux doses d’un même vaccin. Si le même vaccin utilisé lors de la première dose n’est pas disponible ou si le vaccin donné lors de la première dose est inconnu, il faut administrer dans la mesure du possible cette deuxième dose avec un type de vaccin similaire, peut-on lire dans un avis publié par le comité.

Les vaccins de Moderna et de Pfizer ayant été conçus avec la même technologie, le CIUSSS de la Capitale-Nationale a donc préféré respecter le délai prescrit pour la deuxième dose plutôt que d’attendre une nouvelle livraison de Moderna.

Selon la santé publique, [les aînés] vont être considérés être pleinement vaccinés parce qu'ils auront reçu deux vaccins de la même famille, explique Patricia McKinnon.

Pour les proches aidants qui ont déjà été vaccinés avec une première dose et pour qui le délai de 112 jours approche, le CIUSSS de la Capitale-Nationale affirme que des démarches ont été entamées pour fixer un deuxième rendez-vous.

Pas de AstraZeneca

En ce qui concerne la vaccination des personnes âgées de 45 ans et plus intéressées à recevoir le vaccin d’AstraZeneca, il n’y a toujours aucun rendez-vous de disponible.

Le CIUSSS de la Capitale-Nationale n’attend pour l’instant aucune livraison de ce vaccin au cours de la semaine prochaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !