•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier candidat dans la course à la mairie de Winnipeg

Shaun Loney.

Shaun Loney est le premier candidat à déclarer ses intentions de remplacer en 2022 le maire sortant, Brian Bowman.

Photo : CBC / Sean Kavanagh

Radio-Canada

Shaun Loney annonce qu’il se présentera à la mairie de Winnipeg aux prochaines élections municipales.

Il est le premier à déclarer son intention de remplacer le maire sortant, Brian Bowman. Celui-ci a affirmé l’automne dernier qu’il ne briguerait pas un troisième mandat aux élections d’octobre 2022.

Le candidat déclare avoir pris sa décision lorsque sa femme, Fiona, et lui sont passés près d’un camp de sans-abri il y a environ six mois. Il explique qu’il aimerait mettre en place des outils créatifs pour régler les problèmes sociaux plutôt que de continuer d’essayer de convaincre les politiciens de le faire.

Shaun Loney, 51 ans, père de trois enfants, a fondé diverses entreprises à vocation sociale, comme BUILD (Building Urban Industries for Local Development) et Aki Energy, et a travaillé pour le gouvernement néo-démocrate provincial durant les années de Gary Doer. Il est aussi l’auteur de deux livres.

Le militant croit que son passé dans des entreprises à vocation sociale peut l’aider à régler la pauvreté, l’itinérance, la criminalité et les problèmes de toxicomanie qui accablent la ville.

Il souhaiterait aussi améliorer les relations qu’entretient l’administration municipale avec les Autochtones.

Selon lui, la Ville peut faire des économies substantielles dans les interventions en cas d’urgence, auxquelles est maintenant consacrée une proportion d’environ 46 % du budget municipal.

Il envisage une réduction des interventions de la police et des ambulanciers, qui permettrait de garder l'argent pour « la réparation des routes, les installations récréatives, les piscines ».

Toutefois, M. Loney ne souhaite pas le définancement de la police. Il croit plutôt que, si la police répondait moins à des appels d’urgence, elle pourrait davantage revenir à sa fonction initiale, qui est de résoudre des crimes.

M. Loney promet qu’il annoncera ses positions quant aux impôts fonciers, à la croissance urbaine, à l'édification sur terrain intercalaire ou encore aux égouts et aux aqueducs dans les prochains mois.

Bien que membre du Nouveau Parti démocratique, il se dit indépendant de toute affiliation avec un parti politique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !