•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mairesse de Sainte-Luce démissionne

Maïté Blanchette Vézina lors d'une entrevue en 2020.

Maïté Blanchette Vézina (archives)

Photo : Jean-Pierre Perouma

La mairesse de Sainte-Luce, Maïté Blanchette Vézina, a annoncé sa démission vendredi matin dans un message publié sur les réseaux sociaux.

C’est avec beaucoup d’émotion que j'ai remis ce matin ma démission de mon poste de maire de la Municipalité, écrit-elle.

Elle explique avoir accepté un poste dans l'équipe de direction d'un organisme bien implanté dans la région, une nomination qu'elle qualifie d'incompatible avec la fonction de mairesse. Elle précise que le nom de cet organisme sera annoncé prochainement.

Sa démission est en vigueur dès vendredi. C'est donc Micheline Barriault qui agit à titre de mairesse suppléante de Sainte-Luce, en attendant les prochaines élections municipales prévues pour novembre.

Je n'exclus pas un retour en politique. Ça fait partie de mon ADN. Pour l'instant, la vie m'amène ailleurs, mais ce n'est pas un désaveu ou un manque d'envie de faire de la politique.

Une citation de :Maïté Blanchette Vézina, mairesse démissionnaire de Sainte-Luce

Mme Blanchette Vézina se dit par ailleurs honorée d'avoir pu servir la communauté de Sainte-Luce et affirme quitter son poste à la mairie avec le sentiment du devoir accompli, notamment en ce qui concerne les changements climatiques et les enjeux côtiers.

Ça fait partie des grands défis de notre époque. J'ai agi beaucoup sur la prévention, je souhaite qu'on aménage l'anse et le reste de la municipalité en fonction de ce qui s'en vient dans les prochaines années, affirme-t-elle.

Les mandats que j'ai mis en place et qui se terminent, il y aura d'ailleurs des annonces dans les prochaines semaines, vont en ce sens. Je suis très heureuse du legs que je laisse à la Municipalité, ajoute-t-elle.

Maïté Blanchette Vézina avait été élue à la mairie de Sainte-Luce en 2017.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !