•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Charles Soucy coupable d'agression sexuelle sur une personne mineure

Affiche avec l'adresse du palais et drapeau du Québec.

Le procès s'est déroulé au palais de justice de Sainte-Anne-des-Monts (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Le conseiller municipal de Sainte-Anne-des-Monts Charles Soucy est reconnu coupable d’agression sexuelle sur une personne mineure.

Le juge Jules Berthelot a conclu qu'il était coupable hors de tout doute raisonnable des deux chefs d'accusation : celui d'agression sexuelle sur une personne mineure et celui d'avoir touché une partie du corps en situation d'autorité et de confiance.

Dans son verdict, le juge soutient que le septuagénaire a souvent évité de répondre aux questions du procureur de la Couronne, qu'il n'était pas crédible dans ses réponses et qu'il y avait trop de contradictions.

L’avocat de la Couronne, Jérôme Simard, avait déjà plaidé qu’à de nombreuses reprises, l’accusé avait changé sa version des faits.

L'agression s’est produite il y a 32 ans, alors que M. Soucy écoutait un film avec la victime. Cette dernière était alors âgée de 14 ans et l’accusé avait 39 ans au moment des faits.

L'homme est devant des navires de plaisance.

Le conseiller à la Ville de Sainte-Anne-des-Monts, Charles Soucy

Photo : Facebook de Charles Soucy

Lors du procès, les deux parties ont raconté s’être chamaillées pour le plaisir au moment d'annonces publicitaires.

Cependant, la victime a affirmé que Charles Soucy l’avait maintenue au sol en lui caressant l’entrejambe pendant environ une minute.

L’accusé soutenait plutôt lui avoir tenu la hanche une dizaine de secondes.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.