•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa commande de nouveaux lots du vaccin de Pfizer

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau, assis, durant une conférence de presse.

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau durant sa conférence de presse du vendredi 23 avril 2021.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Le Canada a conclu une entente avec Pfizer qui garantit la réception de 35 millions de doses du vaccin de la compagnie l’an prochain et de 30 millions de plus en 2023.

C’est ce qu’a indiqué le premier ministre Justin Trudeau vendredi, en conférence de presse pour faire le point sur l'évolution de la pandémie de la COVID-19 au Canada.

Cet accord comprend des options pour obtenir 30 millions de doses en 2022 et en 2023 et 60 millions en 2024.

Au sujet de ces options, le premier ministre a affirmé ne pas vouloir être alarmiste, mais considère nécessaire que le pays soit préparé avec des contrats et de la clarté sur les livraisons si la vaccination contre la COVID-19 s'avérait toujours requise au cours des prochaines années.

« On espère tous en finir cette année avec la COVID et qu’on n’ait plus besoin de vaccination du tout. […] Mais il vaut mieux prévenir que guérir.  »

— Une citation de  Justin Trudeau, premier ministre du Canada

D’autres discussions sont également en cours avec d’autres compagnies pour recevoir des doses de rappel supplémentaires, a ajouté M. Trudeau.

C’est aussi la semaine prochaine que le premier lot de 300 000 doses du vaccin de Johnson & Johnson arrivera au pays, a-t-il rappelé. L'administration de ce vaccin est suspendue aux États-Unis depuis le 13 avril après la recension de six cas de thrombose survenus chez des femmes qui avaient été vaccinées quelques jours auparavant.

En fait, c'est près de 1,9 million de doses de vaccins qui arriveront au Canada la semaine prochaine. En plus de celles de Johnson & Johnson vers la fin de la semaine, 1 million de doses de Pfizer arriveront en début de semaine et 650 000 doses de Moderna en milieu de semaine.

Ces doses seront distribuées aux provinces et territoires la semaine suivante.

« Les doses de vaccin continuent d'être la bonne nouvelle dont nous avons tous besoin dans ce qui est devenu un printemps très difficile. »

— Une citation de  Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Vols en provenance de l'Inde et du Pakistan suspendus

Lors du point de presse, le premier ministre a aussi fait part de la décision du gouvernement fédéral, annoncée jeudi, de suspendre pour les 30 prochains jours tous les vols non essentiels en provenance de l’Inde et du Pakistan, afin d’éviter la propagation du nouveau variant du coronavirus B.1.617.

La région est aux prises avec une nouvelle vague de l’épidémie qui frappe de plein fouet la population et qui est en partie causée par ce nouveau variant.

Quant au ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, Bill Blair, il a insisté sur le fait qu’en plus de la suspension des vols directs en provenance de ces pays, Ottawa impose également des mesures plus sévères aux passagers qui en proviennent, mais qui font un arrêt dans un pays tiers avant d’arriver au Canada.

Un résultat négatif à un test de dépistage de la COVID-19 effectué avant le départ de ce dernier pays est désormais exigé pour que ces voyageurs puissent entrer au pays.

Il est important de souligner que la plupart des voyageurs [qui entrent au Canada] sont des Canadiens qui reviennent de l’étranger. […] Ils ont le droit de revenir à la maison, mais notre tâche est de gérer leur retour pour qu'ils puissent le faire en toute sécurité et non pas représenter un risque pour les autres Canadiens, a commenté le ministre.

Vaccinés avec AstraZeneca

Vendredi après-midi, le premier ministre Trudeau est allé en compagnie de son épouse se faire vacciner dans une pharmacie d'Ottawa.

Comme l'Ontario a invité les gens de 40 ans et plus à recevoir le vaccin d'AstraZeneca en pharmacie, c'est maintenant notre tour, avait-il auparavant prévenu lors de la conférence de presse.

Rappelons que l’épouse de M. Trudeau, Sophie Grégoire, avait appris en mars 2020 à son retour d’un voyage à Londres qu’elle avait contracté la COVID-19. La maladie avait contraint le premier ministre à s'isoler dans sa résidence d'Ottawa pendant 14 jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !