•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D’autres groupes prioritaires en Outaouais admissibles à la vaccination contre la COVID-19

Une femme devant un écran d'ordinateur enregistre un patient pour la vaccination.

Entre autres, les personnes souffrant d’une maladie chronique sans hospitalisation peuvent prendre rendez-vous (archives).

Photo : Radio-Canada / David Richard

Radio-Canada

Les personnes en Outaouais, ainsi que dans le reste de la province, souffrant d’une maladie chronique sans hospitalisation, ou qui ont un handicap intellectuel ou physique, ainsi que leurs proches aidants, peuvent désormais prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19.

Les livraisons accrues de doses de vaccin au cours des prochaines semaines permettent maintenant d’élargir la vaccination à deux groupes supplémentaires, avant d’ouvrir à la population générale, indique le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) dans un communiqué.

Depuis vendredi, les personnes âgées de moins de 60 ans souffrant d’une maladie chronique importante ne nécessitant pas qu’elles soient hospitalisées peuvent prendre leur rendez-vous sur Clic Santé.

Selon le MSSS, cet élargissement permet d’offrir la vaccination à 300 000 personnes supplémentaires.

D'autre part, dès le 28 avril, ce sont les personnes qui souffrent d’un handicap physique, intellectuel, ou qui souffrent d’un trouble du spectre de l’autisme qui pourront prendre rendez-vous par téléphone au 1-877-644-4545 ( sans frais) ou au Québec.ca/vaccinCOVID (Nouvelle fenêtre).

Leurs proches aidants, qui les accompagneront, seront aussi admissibles à la vaccination.

Le gouvernement indique que l’élargissement permet d’offrir le vaccin à 250 000 personnes et autant de proches aidants.

La vaccination devrait être étendue à la population générale d’ici la fin du mois de mai.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !