•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination : projet de cliniques mobiles et ajout de 49 000 plages horaires

Une seringue et un flacon de vaccin.

Archives

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Les personnes âgées entre 18 et 60 ans qui souffrent de maladies chroniques peuvent officiellement prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19 dès 13 h, le vendredi 23 avril. Afin de répondre à la demande, les autorités régionales de la santé ont ajouté 49 000 plages horaires.

Les gens vivant avec un handicap ou un trouble du spectre de l’autisme, ainsi que leur proche aidant, pourront quant à eux commencer à se faire vacciner à partir du 28 avril en Mauricie et au Centre-du-Québec.

On apprenait plus tôt cette semaine que le premier cas de variant indien du Québec a été détecté sur le territoire du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).

C’est sûr qu’on est très préoccupé par la situation, a déclaré le président-directeur général adjoint au CIUSSS MCQ, Gilles Hudon.

Il assure qu’il n’y a aucun autre cas du variant indien en Mauricie et au Centre-du-Québec.

En entrevue à l’émission Toujours la matin, le PDG adjoint a révélé que les autorités régionales de la santé travaillent sur un projet pilote de cliniques de vaccination mobiles, semblable aux cliniques mobiles pour le dépistage qui avaient sillonné la région.

Le directeur de la campagne de vaccination au Québec, Daniel Paré, a déclaré jeudi que des projets de vaccination à l’auto sans rendez-vous allaient se mettre en branle dans la province. Gilles Hudon, du CIUSSS MCQ, affirme toutefois qu’il n’y a pas de projet de vaccination à l’intérieur des véhicules dans la région.

Près de 30 % des Mauriciens et Centricois vaccinés

Jeudi a été une journée record pour la vaccination dans la région sociosanitaire avec 6500 personnes ayant reçu une dose, selon le président-directeur général adjoint au CIUSSS MCQ.

Il précise qu'entre 25 000 et 27 000 doses par semaine seront administrées dans les cinq prochaines semaines. M. Hudon dit aussi que la région recevra 50 000 doses par semaine en juin.

Le PDG adjoint du CIUSSS est donc optimiste quant à la possibilité d'atteindre l'objectif d'administrer une première dose à tous les adultes qui souhaitent en recevoir une d’ici le 24 juin.

Près de 29 % des gens de la région, soit environ 150 200 personnes, ont reçu une dose du vaccin contre le SRAS-CoV-2, selon le CIUSSS MCQ.

Couverture vaccinale en date du 21 avril 2021 en Mauricie et au Centre-du-Québec :

  • 80 ans et plus : 89 %
  • 70-79 ans : 86,4 %
  • 65-69 ans : 60,7 %
  • 60-54 ans : 31,9 %
  • 55-59 ans : 36,1 %

Des places sont toujours disponibles pour obtenir le vaccin d’AstraZeneca avec rendez-vous à Trois-Rivières, Drummondville, Victoriaville, Saint-Tite, Louiseville et La Tuque. Aucune vaccination sans rendez-vous n’est prévue dans les prochains jours.

40 nouveaux cas en Mauricie et au Centre-du-Québec

Les données révélées jeudi recensent 40 nouveaux cas de COVID-19, dont 17 dans la MRC de Drummond, 9 dans la MRC d’Arthabaska, 5 dans la MRC de l’Érable, 3 à Shawinigan, 3 à Trois-Rivières, 2 dans la MRC de Maskinongé et un dans la MRC de Nicolet-Yamaska.

Seize personnes sont hospitalisées en raison du virus, ce qui représente une hausse de deux depuis la veille. Trois d’entre elles se trouvent aux soins intensifs.

Il y a 373 cas actifs sur le territoire.

Aucun nouveau décès lié à la COVID-19 n’a été répertorié. Depuis le début de la pandémie, 518 personnes sont mortes de la COVID-19 en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !