•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau et Sophie Grégoire se feront vacciner aujourd’hui

Ils se recueillent alors qu'ils participent à la commémoration du Jour du souvenir.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et sa femme Sophie Grégoire

Photo : La Presse canadienne / Adrian Wyld

La Presse canadienne

Le premier ministre Justin Trudeau et sa femme Sophie Grégoire recevront chacun une dose du vaccin AstraZeneca-Oxford vendredi.

C'est ce qu'a annoncé le premier ministre jeudi soir sur Twitter.

Le meilleur vaccin pour vous est le premier qui vous est offert. C'est pourquoi Sophie et moi recevrons notre première dose d'AstraZeneca demain, a-t-il indiqué.

Justin Trudeau est âgé de 49 ans et sa femme aura 46 ans samedi.

Depuis mardi, l'Ontario a commencé à offrir ce vaccin aux personnes de 40 ans et plus.

Au Québec, les adultes de 45 ans et plus sont admissibles à recevoir le vaccin d'AstraZeneca depuis mercredi.

La ministre fédérale de la Santé Patty Hajdu, qui a 54 ans, recevra également une première dose de vaccin contre la COVID-19 vendredi.

Santé Canada a approuvé le vaccin d'AstraZeneca pour les personnes de moins de 55 ans, mais le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) a recommandé, le 21 mars, que ce vaccin ne soit offert qu'aux personnes de 55 ans et plus, en raison d'un risque de caillots sanguins, un effet secondaire extrêmement rare.

On s'attend toutefois à ce que le CCNI fasse bientôt une mise à jour de cette recommandation.

Plus de 700 000 doses du vaccin AstraZeneca ont été administrées au pays.

La fréquence globale de cas de caillot sanguin, connu sous le nom de thrombocytopénie immunitaire prothrombotique induite par le vaccin, ou TIPIV, a été estimée à environ 1 cas pour 100 000 à 250 000 doses.

Le risque de développer des caillots sanguins dus à la COVID-19 est beaucoup plus élevé et de nombreux experts de la santé disent que la population devrait accepter le premier vaccin qui leur est proposé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !