•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Centre d’expérimentation musicale inaugure ses nouveaux locaux

Un technicien devant un ordinateur.

L'intérieur de la salle du nouveau Centre d'interprétation musical de Saguenay.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Radio-Canada

Le Centre d'expérimentation musicale (CEM) présentera un premier concert dans ses nouveaux locaux samedi et dimanche.

L'organisme est maintenant installé dans un bâtiment de la rue Rhainds, dans le secteur nord de l'arrondissement de Chicoutimi, ce qui lui permet de profiter d'une plus grande salle de production de 800 mètres carrés.

Le directeur général, Guillaume Thibert, souligne que l’installation dans un espace qui lui est dédié était devenue vitale pour le CEM qui présente une trentaine d’événements par année. On était nomade dans plusieurs lieux, mais là on va avoir notre espace à nous, on va être en contrôle de notre acoustique et de nos équipements et on a de superbes conditions pour accueillir les gens , précise-t-il. 

La bâtisse où s’est installé le CEM est une ancienne maison ayant appartenu à un médecin. En plus de la salle de production et de diffusion, elle comprend des appartements pour accueillir les artistes de passage. On a tout l'espace pour accueillir le public, mais on a aussi des superbes espaces de vie pour les employés, on a notre salle de montage, notre salle de mixage , ajoute Guillaume Thibert. 

Le projet de 800 000 $ permet à l’équipe du Centre d’interprétation musicale de soutenir un plus grand nombre d’artistes de la région et de l’extérieur. 

La trompettiste Rachel Therrien offre le premier spectacle qu’elle a imaginé dans les nouvelles installations. Ce sont des compositions écrites sur des poèmes de mon grand-père [Charles Lebel-Therrien] qui sont des poèmes sur les images et sur les paysages de la Côte-Nord, indique Rachel Therrien.

Avec les informations de Julie Larouche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !