•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les séries commencent ce soir pour les Saguenéens

Les Saguenéens s'entrainent sur la glace du Centre Georges-Vézina.

Les Saguenéens ont tenu leur dernier entraînement officiel au Centre Georges-Vézina à l’aube de leur série contre Sherbrooke.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Radio-Canada

Après des semaines d'incertitude, les Saguenéens débuteront enfin leur parcours éliminatoire au Centre Georges-Vézina ce soir. L'équipe de la Ligue de hockey junior majeure du Québec (LHJMQ) se mesurera au Phoenix de Sherbrooke. Ce duel a lieu dans un contexte unique en raison de la pandémie.

Les Sags ont terminé au troisième rang de la saison, alors que l'équipe de Sherbrooke a fini seizième. L’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, est conscient que ses joueurs partent favoris.

Ça se joue sur la glace, indique-t-il. On le dit tout le temps, c'est un vieil adage des séries éliminatoires. On veut s'assurer de rester centré sur nous.

La dernière fois que l’équipe a joué en série, c’était il y a 758 jours. Une éternité pour l'entraîneur-chef Yanick Jean.

C'est une bonne statistique. On trouve ça long, ça fait quand même près d'un mois qu'on n'a pas joué. On a vraiment hâte.

Une citation de :Yanick Jean, entraîneur-chef des Saguenéens de Chicoutimi

Une glace olympique pour le Phoenix

Cette première ronde des séries éliminatoires se déroulera sur la glace olympique du Centre Georges-Vézina. Il s’agit d’une décision prise par la LHJMQ. L’entraîneur-chef du Phoenix de Sherbrooke, Stéphane Julien, dénonce cette situation qui place son équipe dans une position désavantageuse.

La ligue a dit : "on donne l'avantage de la glace aux meilleures équipes". Je n’avais aucun problème avec ça, c'est pleinement mérité que les Sags aient l'avantage de la glace dans une situation COVID où on doit jouer tous les matchs [au même endroit], explique l’entraîneur-chef. Je n’aurais pas eu de problème, c'est juste que le message du départ n’était pas ça, c'est pour ça que je n’étais pas d'accord.

Stéphane Julien aurait aimé avoir son mot à dire dans la décision de la ligue.

Des séries teintées par la COVID-19

Les Sags s'entraînent sur la patinoire du Centre Georges-Vézina.

Les Sags affronteront le Phoenix de Sherbrooke lors de la première partie des séries éliminatoires vendredi soir.

Photo : Radio-Canada / Roby St-Gelais

Les séries continueront d'être présentées en environnement protégé, sans spectateurs. Pour le capitaine des Saguenéens, Samuel Houde, ce sera une dernière occasion de briller dans l'uniforme bleu et blanc.

C'est vraiment d'amener du leadership, un exemple sur la patinoire, explique le joueur de 21 ans. C'est moi qui ai le plus de matchs dans l'équipe, je dois montrer l'exemple comment ça se joue en séries, de faire les petits détails et d'amener du momentum pour l'équipe.

La dernière victoire des Sags en séries remonte à il y a 27 ans.

Avec des informations de Roby St-Gelais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !