•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sensibiliser les entrepreneurs pour protéger l’environnement

Un plan rapproché de panneaux solaires devant un ciel bleu et un paysage forestier.

Des chaînes d'approvisionnement pour des produits écologiques ont été touchées par la pandémie.

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Radio-Canada

À l’occasion du Jour de la Terre, de nombreux organismes au Manitoba font de la sensibilisation auprès d’entrepreneurs au sujet de la protection de l'environnement, un enjeu qui a perdu de la visibilité depuis le début de la pandémie.

La COVID-19 a retardé des projets visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, tels que l’installation de panneaux solaires, affirme la présidente-directrice générale de la firme de consultation écologique CORE Renewable Energy, Andrea Kraj.

Elle note que la pandémie a aussi perturbé les chaînes d’approvisionnement qui fournissent des matériaux pour de tels projets. Après un an [de pandémie], nous avons une meilleure idée du montant de planification que nous devons faire.

Andrea Kraj déplore le fait qu’avant la pandémie, il y avait davantage de volonté de mettre de l'avant des entreprises à vocation écologique.

Selon la présidente du World Trade Centre de Winnipeg, Mariette Mulaire, la crise sanitaire a aussi généré de nouveaux types de déchets pour les entreprises. Juste les masques en papier, les déchets que ça cause partout, juste ça c'est une grosse affaire, dit-elle.

En raison des défis économiques liés à la pandémie, certaines entreprises ont dû faire des choix difficiles entre la lutte pour leur survie économique et le maintien de leur plan écologique, poursuit Mariette Mulaire.

En ce Jour de la Terre, des organismes comme le World Trade Centre de Winnipeg offrent aux petites et moyennes entreprises des conseils pour permettre d’allier leurs intérêts économiques et écologiques.

Comme n'importe quoi dans la vie qu’on décide de faire, c’est souvent juste une étape à la fois qu’on doit franchir. Regardez où vous pouvez, ce serait où la première place, ce serait où la deuxième place puis allez y lentement […], mais en même temps ayez un plan, indique Mariette Mulaire.

Un avis partagé par le directeur général d'Éco-Ouest, Dany Robidoux, qui suggère aux entrepreneurs d’explorer les occasions d'affaires créées par la pandémie.

On est maintenant en train d’établir des solutions qui peuvent aider à réduire les gaz à effet de serre et notre impact environnemental, mais aussi d’être capable de réduire le gaspillage et de maximiser la profitabilité, fait-il valoir.

Ces organismes invitent les gouvernements et les citoyens à continuer de soutenir les efforts visant à devenir plus verts.

Avec les informations de Laïssa Pamou

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !