•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La GRC enquête sur plusieurs possibles cas de fraude dans la Péninsule acadienne

Une photo d'un URL avec l'indication "www.facebook.com".

Plusieurs résidentes de la Péninsule acadienne estiment s'être fait flouer.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Radio-Canada

Au moins une dizaine de résidents de la Péninsule acadienne estiment avoir été floués après avoir tenté d'acheter des produits électroniques venant d’une offre sur un groupe Facebook. La police enquête.

C'est mon argent, c'est 375 $. Je me considère chanceuse de ne pas avoir acheté plus de produits que ça, raconte Nancy Legault, une mère de trois enfants.

La jeune dame voulait offrir des produits de la compagnie Apple à ses proches pour Noël. En octobre, elle voit une offre très avantageuse sur un groupe Facebook qui se nomme Les Gaspilleuses.

Nancy Legault en entrevue avec un journaliste.

Nancy Legault raconte avoir payé pour des produits qu'elle n'a jamais reçus.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Elle enverra l’argent, mais ne recevra jamais sa commande. Elle n'a jamais été remboursée. Elle estime être victime de fraude. Elle dénonce donc la situation sur Facebook. Plusieurs dizaines de personnes ont alors raconté avoir vécu une histoire similaire.

J'ai fait une publication pour essayer d'avertir les gens de prendre garde pour ne pas se faire avoir comme nous.

On est un grand nombre de personnes de la Péninsule qui se sont fait avoir.

Une citation de :Nancy Legault

Le groupe Facebook n’existe plus

Maryse Mallet dit avoir vécu une expérience similaire et fait remarquer que le groupe Les Gaspilleuses, où étaient organisées les ventes, n'existe plus.

Le groupe a été complètement fermé. On n’a jamais eu de nouvelle et, dans le fond, on n'a jamais reçu nos choses ni notre argent., raconte-t-elle.

J'ai du monde dans ma famille qui a gaspillé de 700 à 800 $, je crois qu'ils aimeraient voir leur argent.

Une citation de :Maryse Mallet
Maryse Mallet en entrevue avec un journaliste.

Maryse Mallet raconte avoir vécu la même histoire.

Photo : Radio-Canada / Alix Villeneuve

Le monde est fâché. À ce point ici, elle a eu une marge de manœuvre assez large pour s'expliquer, ajoute-t-elle en parlant de l’administratrice du groupe.

La police enquête

La GRC indique avoir reçu 14 plaintes concernant une histoire de fraude sur Facebook dans la Péninsule acadienne. Elle affirme qu'une enquête est en cours et invite toutes les personnes qui pensent avoir été victimes de fraude à les contacter.

Pour sa part, l'administratrice du groupe en question affirme que son avocat lui a conseillé de ne pas accorder d'entrevue.

Maryse Mallet estime que cette histoire montre qu'il faut être prudent avec les achats en ligne. Moi j'y faisais totalement confiance jusqu'à ce que ça m'arrive, explique-t-elle.

On connaît son entourage. J'osais croire en elle dans le fond, ajoute Nancy Legault.

Avec les informations d'Alix Villeneuve

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.