•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des données sur la pandémie encourageantes dans l’est ontarien

Affiche avec les informations pour prendre rendez-vous au centre.

Le centre d'évaluation pour la COVID-19 situé à l'Hôpital de Cornwall (archives)

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

La légère diminution de certains indicateurs épidémiologiques, notamment au chapitre de la moyenne mobile hebdomadaire des cas de COVID-19 ces derniers jours, permet au médecin hygiéniste du Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) de faire preuve d’un optimisme prudent.

La région a enregistré 34 nouveaux cas, jeudi, ce qui permet de voir une pente descendante sur le graphique présenté par le Dr Paul Roumeliotis lors de son point de presse.

La Ville de Cornwall demeure l'endroit dénombrant le plus grand nombre de cas actifs, avec 144 des 461 cas actifs recensés sur le territoire du BSEO.

On voit nettement une diminution des cas dans la moyenne [mobile] de sept jours sur 100 000 personnes. On voit qu’on va dans la bonne direction. J’espère que ceci peut continuer. [...] J’espère que ça va continuer avec toutes les précautions qu’on prend au niveau de mesures de santé publique qui sont en place actuellement, a-t-il expliqué en visioconférence.

Je m’attendais qu’on verrait peut-être, deux semaines après Pâques, une diminution. On la voit.

Une citation de :Dr Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste du BSEO

Le BSEO recense 28 patients de l’est ontarien qui sont hospitalisés, dont six se trouvent aux soins intensifs. Deux nouveaux décès ont été enregistrés depuis le dernier point de presse du Dr Roumeliotis. Au total, 3667 cas ont été résolus et 17 éclosions sont toujours en cours.

Le Dr Roumeliotis a aussi indiqué que près de 2000 personnes ont reçu le vaccin au cours des 24 dernières heures et que 22 000 rendez-vous ont été pris par les citoyens qui répondent aux critères actuels de la santé publique pour obtenir le leur, au cours des prochaines semaines.

Le médecin hygiéniste s’attend à connaître, samedi, la prochaine allocation de doses du fabricant Pfizer dont bénéficiera l’Est de l’Ontario.

Avec le Canada qui doit recevoir huit millions de doses du vaccin de Pfizer de plus que prévu, le Dr Roumeliotis a bon espoir de pouvoir élargir la vaccination à d’autres segments de la population, c’est-à-dire les 50 ans et plus, de même que les femmes enceintes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !