•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Saskatchewan assouplira les restrictions pour les visiteurs des centres de soins

Deux personnes visitent, à l'extérieur, une résidente d'un centre de soins.

Cet assouplissement est annoncé le même jour que se termine la phase 1 de la campagne de vaccination en Saskatchewan.

Photo : Facebook/Oliver Lodge

Les restrictions qui s'appliquent aux visiteurs de centres de soins de longue durée et de foyers de soins personnels de la Saskatchewan pourront être assouplies à compter de la semaine prochaine, selon le seuil de vaccination de ceux-ci.

La province annonce, dans un communiqué, qu’à partir du 29 avril, certains centres pourront accueillir à l’intérieur de leurs murs un nombre illimité de membres de la famille ou de personnes de soutien (deux à la fois) pour rendre visite aux résidents entièrement vaccinés.

Toutefois, pour assouplir ses restrictions ainsi, au moins 90 % des résidents d'un centre devront être entièrement vaccinés et si trois semaines se sont écoulées depuis la deuxième dose de vaccin, précise le gouvernement.

Par ailleurs, ces centres pourront également accueillir jusqu’à quatre membres de la famille ou des personnes de soutien pour des visites en plein air, peut-on lire dans le communiqué. Les résidents entièrement vaccinés qui font des sorties ne seront plus tenus de mettre leur domicile en quarantaine à leur retour.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

L’Autorité de la santé de la Saskatchewan (SHA) avisera les centres de soins de longue durée lorsqu’ils pourront assouplir leurs restrictions. Quant aux foyers de soins personnels, ils doivent être en mesure de vérifier qu’ils répondent aux exigences, stipule le communiqué de la province.

À l’heure actuelle, 43 des 160 centres de soins de longue durée de la province répondent à ces critères, selon le ministre responsable des Aînés, Everett Hindley.

Même avec ces assouplissements, les membres de la famille et les personnes de soutien devront respecter les mesures sanitaires, notamment le lavage des mains, le port du masque, la distanciation physique et la prise de température.

Le gouvernement indique toutefois que les médecins hygiénistes de la SHA auront le pouvoir d’ordonner à certains centres de ne pas assouplir leurs mesures et ce, même s’ils respectent le seuil de vaccination.

Ils tiendront compte du contexte local, y compris du niveau de transmission communautaire et du nombre d'infections dans un foyer, précise la province.

Avec les informations de Grégory Wilson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !