•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Campagne de financement pour une maison de transition LGBTQ+ à Regina

Le centre d'hébergement Lulu's Lodge souhaite récolter 100 000 $ afin de soutenir les jeunes issus de la communauté LGBTQ+.

Une jeune personne est assise dans un corridor, la tête baissée et les mains liées.

Au Canada, 25 à 40 % des jeunes en situation d’itinérance s’identifient comme LGBTQ+ (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le centre d’hébergement pour jeunes LGBTQ+ sans-abris Lulu's Lodge a besoin de soutien financier.

La maison de transition pour jeunes sans domicile fixe, issus de la communauté LGBTQ+ à Regina, a été inaugurée en 2018 par la Société John Howard de la Saskatchewan (JHSS).

En 2020, la JHSS est devenue propriétaire de l’immeuble qu’elle louait jusqu’ici, grâce au soutien financier de la Société d’habitation de la Saskatchewan.

Afin de payer la totalité de son hypothèque, la JHSS a lancé une campagne de financement sur son site web, espérant récolter les quelque 100 000 $ nécessaires pour finaliser la transaction.

L’établissement muni de cinq chambres fournit un espace sécuritaire aux personnes LGBTQ+ de 16 à 21 ans.

Selon le président-directeur général de la JHSS, Shawn Fraser, le centre permet de combler certaines lacunes en matière de services disponibles à Regina.

On l’a vu dès qu’on a ouvert nos portes. Il y a tant de jeunes de la communauté qui ne trouvent pas le soutien dont ils ont besoin, indique Shawn Fraser.

Les personnes qui y séjournent ont accès à un mentor habitant dans le centre, ainsi que des services de soutien légaux et psychosociaux.

Jordyn Dyck est une personne transgenre de 18 ans. À ses yeux, Lulu’s Lodge relève du service essentiel pour beaucoup de ses amis.

Grâce à la maison, mes amis ont pu devenir autonomes, heureux, et fidèles à eux-mêmes. Il faut des endroits comme ça, partout sur la planète.

Avec les informations de Cory Coleman

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !