•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier campus universitaire certifié « Communauté bleue » en Ontario

Une étudiante tient une bouteille d'eau réutilisable sur laquelle il est inscrit Brescia University College.

Une étudiante du Collège universitaire Brescia tient une bouteille d'eau réutilisable financée par le conseil étudiant dans le cadre du projet « Communauté bleue ».

Photo :  Collège universitaire Brescia

Radio-Canada

Le Collège universitaire Brescia, situé à London, en Ontario, a été désigné « Communauté bleue » en mars après avoir interdit toute vente de bouteilles d'eau en plastique sur son campus et avoir reconnu l'accès à l'eau comme un droit humain fondamental.

Nous sommes vraiment fiers [de recevoir cette certification], déclare Rhea Johnson, directrice adjointe par intérim du Collège universitaire Brescia. Les étudiantes ont beaucoup contribué à faire avancer le projet.

L’établissement scolaire, réservé aux femmes et affilié à l’Université Western, est devenu le premier campus ontarien à recevoir la désignation, et le second au pays. Au total, il y a 78 « Communautés bleues » dans le monde, dont 47 au Canada. La Ville de London a obtenu le titre en mars.

Qu’est-ce qu’une « Communauté bleue » ?

Lancé en 2009, le projet encourage les municipalités ainsi que les communautés autochtones à reconnaître l’eau comme un bien commun en adoptant des résolutions afin de :

  1. reconnaître le droit à l’eau et aux services d’assainissement,
  2. bannir ou éliminer progressivement la vente d’eau embouteillée dans les établissements municipaux et lors des activités municipales,
  3. promouvoir les services d’eau et d’eaux usées financés, détenus et exploités par les gouvernements.

Source : Le Conseil des Canadiens

Une initiative étudiante

Le projet de « Communauté bleue » du Collège universitaire Brescia a pris racine l'année dernière à la suite d’une longue conversation entre Clara Prentice, étudiante de deuxième année, et Maude Barlow, écologiste canadienne et chancelière de l’institution.

À travers les récits de Mme Barlow, à titre de première conseillère des Nations unies sur les questions relatives à l'eau, Mme Prentice a été convaincue que ses camarades de classe et elle pouvaient en faire davantage pour l'environnement.

Je me souviens m'être précipitée à la maison cette nuit-là, être allée sur le site web de la ''Communauté bleue'' et avoir cherché comment lancer le projet, explique Mme Prentice qui agit également comme commissaire à l'environnement pour le conseil étudiant.

Clara Prentice et Maude Barlow sont assises sur un banc et discutent.

Clara Prentice (à gauche) et Maude Barlow (à droite) discutent lors d'une rencontre.

Photo : Photo offerte par Clara Prentice

L'étudiante a aussitôt rallié ses camarades de classe et les dirigeants de l'école à la cause, ce qui a permis à l’établissement scolaire de recevoir, le mois dernier, la désignation de « Communauté bleue » du Conseil des Canadiens, un organisme à but non lucratif qui défend l'eau potable, l'énergie verte et le commerce équitable.

20 000 bouteilles de plastique en moins

L'étudiante Clara Prentice se réjouit à l'idée de voir son institution scolaire devenir bleu, ajoutant que c'était quelque chose qui devait être fait. En se promenant sur le campus, on voyait malheureusement beaucoup de déchets, d'ordures sur le bord de la route, de récipients à emporter… C'était vraiment déconcertant, dit-elle.

L'interdiction de la vente de bouteilles d'eau en plastique sur le campus permettra à la communauté scolaire d’éviter l'usage et le recyclage d’environ 20 000 récipients au cours d’une année universitaire.

Même si vous ne buvez peut-être qu'une seule bouteille d'eau en plastique de temps à autre, si sept milliards de personnes ne boivent qu'une seule bouteille, c'est quand même sept milliards de bouteilles en plastique qui se retrouvent dans les décharges.

Une citation de :Clara Prentice, étudiante de deuxième année, Collège universitaire Brescia

Pour aider le campus dans cette transition, le conseil étudiant finance une nouvelle fontaine à eau qui comprend une station de remplissage, ainsi que des bouteilles d'eau réutilisables.

Mme Prentice espère que cette reconnaissance incitera d'autres universités et organisations à se montrer plus soucieuses de l'environnement et à se joindre au rang des « Communautés bleues ».

Bien que vous puissiez penser que vos actions n'ont aucune conséquence, vous ne mesurez pas à quel point une petite ondulation peut provoquer une grande vague, conclut-elle.

Avec les informations de Sofia Rodriguez de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !