•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination des camionneurs manitobains commence au Dakota du Nord

La Saskatchewan cherche à suivre l'exemple du Manitoba

Des personnes marchent vers un centre de vaccination gratuit sur une aire de repos au Dakota du Nord.

Depuis mercredi, les camionneurs manitobains peuvent se faire vacciner gratuitement au Dakota du Nord.

Photo : North Dakota Department of Health

Radio-Canada

Des dizaines de chauffeurs routiers manitobains ont reçu leurs premières doses de vaccin contre la COVID-19 mercredi au Dakota du Nord.

À la suite d’une entente bilatérale entre le Manitoba et le Dakota du Nord dévoilée mardi, l’État américain a en effet accepté de vacciner, gratuitement, des transporteurs routiers de la province.

Tout le monde est de très bonne humeur, heureux et l’ambiance est joviale, affirme John Harrower. Ce camionneur, basé à Brandon, a reçu sa première dose jeudi après-midi, dans le centre spécial installé sur l’aire de repos Alexander-Henry, située à environ 60 km de la frontière américano-canadienne, au sud de Drayton.

J’ai parlé à quelques autres camionneurs aussi et ils étaient soulagés d’être enfin vaccinés, dit-il.

Les responsables sanitaires du Dakota du Nord disent avoir constaté une forte participation. Rachel Stinson, commandante adjointe des incidents au Department of Health Operations Centre du Dakota du Nord, indique que 62 chauffeurs de camion du Manitoba avaient reçu des vaccins gratuits le premier jour de la clinique.

On est vraiment content du résultat, déclare-t-elle, alors que le site est capable de vacciner jusqu’à 200 personnes chaque jour. On s’attend à une augmentation de la fréquentation, ajoute-t-elle.

Le centre est ouvert les mercredis, jeudis et vendredis de midi à 20 h pour les six prochaines semaines. D’autres pourraient ouvrir par la suite, on cherche à étendre le programme, indique Rachel Stinson.

Des camions sont garés

Des dizaines de camionneurs sont garés sur une aire de repos au Dakota du Nord, en attente d'être vaccinés.

Photo : John Harrower

Je suis soulagé

John Harrower assure que le stationnement sur l’aire de repos est rempli de camions. Selon ses estimations, environ 15 camions peuvent se garer en même temps.

Je suis soulagé, dit-il, quelques minutes après avoir été vacciné.

L’homme avait entendu parler du nouveau programme à la radio alors qu’il conduisait en Saskatchewan. Il a, ensuite, pris rendez-vous afin de pouvoir profiter de l’offre du Dakota du Nord.

C’est dur de reprogrammer un rendez-vous au Manitoba quand on n'est jamais à la maison, explique-t-il, lui qui est souvent sur les routes canadiennes.

John Harrower montre son bras.

John Harrower a reçu sa première dose de vaccin au Dakota du Nord.

Photo : John Harrower

La Saskatchewan veut suivre l’exemple du Manitoba

Lors de l’annonce, le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, avait déclaré qu’il espérait que cette entente inédite entre une province canadienne et un État américain servirait d’exemple et puisse faire des émules.

La Saskatchewan pourrait être la première à suivre. Plus tôt cette semaine, le premier ministre Scott Moe a affirmé qu’il est en pourparlers avec des représentants du Dakota du Nord pour que des camionneurs de sa province puissent aussi être vaccinés.

On en est au début des discussions avec nos partenaires pour voir qui serait intéressé et où on pourrait installer les centres de vaccination, confirme Rachel Stinson. On suivra le modèle utilisé pour celui déjà en place.

À l’heure actuelle, entre 2000 et 4000 chauffeurs routiers manitobains pourraient se faire vacciner au Dakota du Nord dans le cadre de ce programme.

Selon des informations de Riley Laychuk

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !