•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean-Jacques Daigneault surpris de son congédiement par les Mooseheads

Il venait de compléter sa deuxième saison comme entraîneur-chef à Halifax dans la LHJMQ.

Homme au regard songeur debout derrière des joueurs de hockey.

Jean-Jacques Daigneault ne sera plus derrière le banc des Mooseheads.

Photo : DAVID CHAN / Mooseheads d'Halifax

François Le Blanc

Les Mooseheads d'Halifax ont congédié leur entraîneur-chef, Jean-Jacques Daigneault, après deux saisons à la barre de l'équipe.

Jean-Jacques Daigneault a été surpris par la décision du propriétaire majoritaire de cette équipe de la Ligue junior majeur du Québec (LHJMQ), Bobby Smith.

On s'était rencontré la journée précédente pour parler des entrevues de fin de saison avec les joueurs, mentionne M. Daigneault.

C'était une conversation informelle. J'avais donné les endroits où les joueurs s'étaient améliorés et ce qu'ils devaient améliorer. Ça a duré 20 minutes. C'était une très bonne discussion.

Le lendemain, on m'a appelé pour me dire qu'on m'enlevait derrière le banc des Mooseheads.

Une citation de :Jean-Jacques Daigneault

Il avait éténommé à l'été 2019, en remplacement d'Éric Veilleux.

Bobby Smith, propriétaire des Mooseheads d'Halifax en mêlée de presse.

Bobby Smith, propriétaire des Mooseheads d'Halifax.

Photo : Radio-Canada

Dans le communiqué émis par l'équipe, Bobby Smith et le directeur général Cam Russell complimentent le travail de leur ancien employé, sans donner la raison exacte de son renvoi.

La seule mention négative est la fiche de 35 victoires en 106 parties. Les Mooseheads étaient en reconstruction après avoir participé au tournoi de la coupe Memorial en 2019.

Durant cette saison éprouvante en 2020-21, écrit Bobby Smith, nos jeunes joueurs se sont développés énormément et, pour cela, l'entraîneur Daigneault mérite beaucoup de crédit. Je veux remercier J.J. pour son leadership au sein de l'équipe et je lui souhaite un grand succès dans ses prochains projets d'emploi.

Russell, pour sa part, remercie Daigneault pour son travail acharné et son dévouement envers les joueurs et l'organisation.

Hommes debout sur la glace.

Jean-Jacques Daigneault n'a pas eu la vie facile à Halifax. Il devait diriger une équipe jeune, avec moins d'expérience. En plus, la pandémie a compliqué les activités de la LHJMQ.

Photo : Radio-Canada / Paul Légère

Jean-Jacques Daigneault dit qu'on ne lui a pas donné de raison qui explique cette décision. Il n'est pas amer.

Ça m'a pris 24 heures à tourner la page. Je n'ai pas vraiment d'énergie à gaspiller pour savoir ce qui s'est passé, que ce soit avec les joueurs et le personnel. Je ne ferai rien de différent.

Une citation de :Jean-Jacques Daigneault

Il ajoute être reconnaissant envers M. Russell et M. Smith pour cette première expérience en tant qu'entraîneur-chef.

Les conditions n'étaient pas idéales pour lui, cependant. Les Mooseheads s'étaient départis de bons joueurs établis pour acquérir des espoirs et des recrues. C'est un cycle qu'on appelle reconstruction au hockey junior.

On a dû jouer avec le club le plus jeune de la ligue, avec quatre, parfois, cinq joueurs de 15 ans dans l'alignement, analyse M. Daigneault. Je suis extrêmement fier de ce que j'ai accompli avec tous ces jeunes-là.

Joueur de hockey qui vient de s'élancer pour faire un tir au but.

Elliot Desnoyers

Photo : Compte Twitter @ElliotDesnoyers

Il ajoute que les joueurs Elliot Desnoyers, Zachary L'Heureux et Justin Barron ont connu leurs meilleures saisons à ce niveau.

En réflexion sur son avenir

Le joueur de hockey.

Jean-Jacques Daigneault a joué avec les Canadiens de Montréal en plus d'occuper un poste d'adjoint.

Photo : Radio-Canada

Daigneault n'aurait pas fait les choses autrement sur le plan hockey. Mais, par contre, sur le plan personnel, il changerait une décision.

J'aurais sûrement laissé ma famille à Montréal, dit-il. Quand un entraîneur s'investit dans un nouveau boulot, la famille s'investit aussi. Ma femme et ma petite fille de 13 ans m'ont suivi.

Quand il y a des choses abruptes, comme ça, qui se produisent dans ta carrière, c'est tout le monde qui paye le prix aussi.

Une citation de :Jean-Jacques Daigneault

Sa fille, Juliette, s'est établie parmi les meilleures nageuses en Nouvelle-Écosse, à 13 ans. Elle a d'ailleurs un avenir prometteur dans ce sport.

Et pour lui?

Ça va être Liberté 55 présentement, dit l'homme qui est incidemment âgé de 55 ans, en référence à la publicité.

Il est possible qu'il retourne en Arizona. Il a joué pendant 17 ans dans la Ligue nationale, dont sept saisons avec les Canadiens de Montréal. Il a passé 17 années derrière un banc, soit comme adjoint ou comme entraîneur en chef.

Est-ce que c'est assez pour Jean-Jacques Daigneault? Je suis en train d'évaluer toutes ces situations-là, conclut-il.

De leur côté, les Mooseheads sont à la recherche d'un nouveau patron dès maintenant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !