•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Abitibi-Témiscamingue aura sa première sage-femme

Le ventre d'une femme enceinte

Une première sage-femme s'établira en Abitibi-Témiscamingue et travaillera à développer le service dans la région. (archives)

Photo : iStock

L’Abitibi-Témiscamingue comptera sa première sage-femme à compter de juillet 2021, alors que le Centre intégré de santé et des services sociaux (CISSS-AT) annonce l’embauche de Jessyka Boulanger.

Lors de son entrée en fonction, cette sage-femme d’expérience aura notamment la responsabilité de travailler à l’établissement de conditions gagnantes pour la mise en œuvre des services dans l’ensemble de la région.

Finalement, les femmes de notre région pourront bénéficier d’un nouveau choix adapté à leurs besoins, a commenté Sylvie Leblond, directrice des programmes jeunesse du CISSS-AT, par voie de communiqué. C’est sans doute une valeur ajoutée que d’impliquer ces intervenantes de première ligne dans notre réseau.

Le CISSS-AT souligne que cette embauche est le fruit d’une collaboration avec le comité Objectif Sages-Femmes Abitibi-Témiscamingue et le Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or.

Rappelons que les sages-femmes sont des professionnelles autonomes de la santé responsables d’offrir des soins et des services durant la grossesse, l’accouchement et la période postnatale, pour la mère et le nouveau-né.

Elles sont formées comme professionnelles de première ligne et elles détiennent un baccalauréat de quatre ans et demi offert par l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !