•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chute de neige inattendue : pas d'inquiétude chez les producteurs de la région

Des plants de bleuets.

Les bourgeons des plants de bleuets n'avaient pas encore fleuri.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le pire a été évité pour les producteurs de bleuets et de raisins du Saguenay-Lac-Saint-Jean. La neige des dernières heures n’aurait pas provoqué de dégâts trop importants.

Le président du Syndicat des producteurs de bleuets du Québec, Daniel Gobeil, soutient que les bourgeons n’ont pas encore fleuri. Habituellement, la période de floraison débute seulement vers la mi-mai. Le cycle du développement des bleuets n'a donc pas été compromis par la chute de neige.

La neige, ce n’est pas trop pire, on est de bonne heure, explique M. Gobeil. Les bourgeons sur les pieds de bleuets ne semblent pas avoir beaucoup bougé, donc, ils devraient pouvoir résister au froid. On n’est pas en mode panique pour l’instant, on est encore tôt en saison.

Des raisins.

Des vignes au Domaine le Cageot

Photo : Radio-Canada / Jessica Blackburn

Au Domaine le Cageot de Jonquière, les vignes sont taillées au printemps pour favoriser la pousse des feuilles et des raisins. Cette étape cruciale de la production vinicole n’avait pas encore été franchie.

Il faut ajuster la culture avec la température que la nature nous donne, indique le président-directeur général du Domaine, Pierre-Philippe Tremblay. On n’a pas encore fait les tailles printanières, c’est-à-dire qu’on n’a pas stimulé la plante malgré le beau temps qu’on a eu dans les dernières semaines. Elle est toujours en dormance et, comme ça, on évite les dégâts qu’on pourrait avoir éventuellement.

Avec des informations de Catherine Gignac

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !