•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une aide de 12 M$ de Québec pour les arts du cirque

Une cirque sur scène.

Le cirque Éloize sur scène

Photo : Monique Voyer

Radio-Canada

La ministre de la Culture et des Communications Nathalie Roy a annoncé jeudi le versement de 11,8 millions de dollars au milieu du cirque afin de l’aider à faire face à la pandémie.

Cette somme, qui sera gérée par Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), provient de l’enveloppe de 147 millions de dollars prévue dans le budget provincial 2021-202, qui a été déposé le 25 dernier. 

Elle vise à soutenir les entraînements des artistes de cirque, la recherche et la création artistique ainsi que la reprise des activités sur les marchés internationaux et la circulation des projets à l’échelle du Québec. 

Le milieu québécois du cirque a su donner à cet art un caractère distinctif qui incarne l’identité québécoise et qui fait notre fierté sur les scènes et sous les chapiteaux à travers le monde, a indiqué Nathalie Roy dans un communiqué. En cette période éprouvante qui paralyse les activités de tournée des professionnels du cirque au Québec et à l’étranger, le gouvernement du Québec a tenu à leur prêter main-forte.

Le regroupement national des arts du cirque En Piste a réagi avec enthousiasme à cette annonce. Cette aide permettra aux artistes, aux artisans et aux organismes de notre milieu de rester en mouvement et de garder l’équilibre, a déclaré, dans le même communiqué, Marie-Claude Bouillon, la présidente du conseil d’administration d’En Piste. 

En juin dernier, Nathalie Roy avait annoncé une aide de 10 millions de dollars aux arts du cirque. 

Ce geste marquait un tournant historique puisque c’était la première fois que les enjeux distincts de notre art étaient reconnus et qu’une enveloppe financière lui était consacrée , a précisé Marie-Claude Bouillon.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !