•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des masques d'ici transformés en électricité aux États-Unis

Martin Sirois, expert logistique et développement des affaires chez JWG, devant des boites.

Martin Sirois, expert logistique et développement des affaires chez JWG

Photo : Radio-Canada

L'entreprise JWG de Québec lance une initiative provinciale dans le but de favoriser la transformation de masques jetables récupérés en électricité.

JWG est un producteur d'équipements médicaux, dont des masques d'intervention.

Son initiative Valorise ton masque, lancée pour le Jour de la Terre, consiste à fournir une boîte de récupération aux différents consommateurs de masques qui souhaitent participer.

Les boîtes seront ensuite vendues et envoyées aux États-Unis à l'entreprise de valorisation énergétique Covanta Solutions Environnementales, où elles seront incinérées et converties en électricité.

On vient brûler la boîte ce qui va créer de la vapeur. Cette vapeur va créer un mouvement dans une turbine qui va créer de l'électricité pour les foyers et entreprises américains, se réjouit Martin Sirois, expert logistique et développement des affaires chez JWG.

Un homme met un masque dans une boîte de recyclage

Une boîte de l'initiative «Valorise ton masque»

Photo : Radio-Canada

Avec cette initiative, JWG espère compléter le cycle de ses opérations, de l’importation à la récupération, en proposant une solution verte et durable.

Nous ne pouvions demeurer les bras croisés à attendre d’avoir la solution miracle avant de prendre action, ajoute le président Jérémie Gagnon, assurant que la valorisation énergétique est une solution éprouvée, transparente et facilement accessible dans l’immédiat.

Les entreprises ou organismes qui souhaitent participer sont invités à consulter le site web de l'initiative pour recevoir une boîte.

Un arbre pour chaque boîte

Puisque le transport des boîtes vers les États-Unis n'est pas carboneutre, l'entreprise s'engage à planter un arbre pour chacune des boîtes, explique le président Jérémie Gagnon.

Afin de bonifier le gain environnemental du programme, un arbre sera planté, en collaboration avec Arbres Canada, pour chaque boîte de 1 000 masques vendue (130 $/boîte).

L'entreprise dit vouloir trouver une solution durable pour recycler entièrement les masques, sans avoir à les brûler. Ce qui est accessible dans l'immédiat c'est la valorisation énergétique. Le défi sera de séparer les composantes du masque, afin de les récupérer, croit-il.

Il invite d'autres entreprises à participer à l'élaboration de procédés de recyclage.

Le gouvernement canadien prévoyait en juin 2020 qu'environ 63 000 tonnes d'équipements de protection individuels (ÉPI) liés à la COVID-19 finiraient à la poubelle, et seraient ultimement acheminées vers des sites d'enfouissement.

Avec les informations de Marie-Audrey Houle

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !