•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transport en commun et rues ouvertes : un vote du conseil municipal est attendu

Un bus électrique.

Le conseil municipal votera quant au nouveau système de transport en commun la semaine prochaine.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La révision du système de transport en commun ainsi que le projet pilote des « rues ouvertes » se dirigent vers le vote final du conseil municipal de Winnipeg.

Le comité exécutif de la Ville de Winnipeg a approuvé mercredi le nouveau plan de transport en commun, qui prévoit l’ajout de trois lignes de transport rapide.

Ce réseau est amené à modifier radicalement le système de transport de Winnipeg d’ici 2045, en triplant le nombre de maisons situées à moins de 500 mètres d’une ligne de transport rapide. Le parc d’autobus serait également remplacé par des véhicules zéro émission.

Le coût du projet est évalué à 1,1 milliard de dollars.

Pour atteindre son objectif, la Ville compte sur un investissement du gouvernement fédéral de 539 millions de dollars, dont 280,4 millions seront consacrés au remplacement des autobus au diesel. L’argent du fédéral devrait aussi servir à remplacer les systèmes de communication, à construire un nouveau garage, à commencer le travail de design et à améliorer l’accessibilité du réseau en fauteuil roulant.

Brian Mayes au conseil municipal, l'air soucieux.

Le conseiller municipal Brian Mayes a soulevé des doutes quant au montage financer du nouveau plan de transport.

Photo :  CBC

Au comité exécutif, le conseiller municipal de Saint-Vital, Brian Mayes, a soulevé des interrogations à propos de certaines de ces estimations et, pour cette raison, il a voté en partie contre le plan.

Je ne vais pas m’excuser de poser des questions à propos de centaines de millions de dollars, a-t-il déclaré à ses collègues.

Motion pour l'étude d'un tarif de 1 $

La conseillère municipale de Point Douglas, Vivian Santos, a porté une motion visant la réduction du tarif de transport en commun d’environ 25 sous chaque année, à partir de 2023, jusqu'à un tarif de 1 $.

Vivian Santos appelle à une analyse des effets d’une telle réduction de tarifs sur les revenus, le capital et les coûts d’exploitation du système ainsi que sur l’achalandage.

Le maire Bowman a dit qu’il appuierait l’étude de la proposition, mais il s’est montré inquiet qu’une baisse de tarifs se répercute sur le fardeau des contribuables, qui participent déjà au financement du transport en commun. Il a ajouté que le tarif actuel de 3,05 $ était loin de couvrir les coûts du système.

17 « rues ouvertes » aux cyclistes, mais pas aux piétons

La Ville va également de l’avant avec son projet pilote de 17 rues fermées à la circulation automobile les dimanches et les jours fériés. Ces routes, communément appelées « rues ouvertes », seront accessibles aux cyclistes, mais les piétons n’auront pas le droit d’y circuler.

Un rapport présenté à l’administration municipale par le Service des travaux publics de la Ville de Winnipeg a en effet statué que permettre aux piétons d’emprunter ces voies contrevient au Code de la route du Manitoba.

Le maire Bowman s’est montré déçu de cette conclusion. Néanmoins, aux journalistes qui lui demandaient s’il dirait aux résidents d’éviter de marcher dans ces rues lorsqu’elles seraient fermées aux voitures en mai, il a répondu qu’il était important de respecter la loi.

Le maire n’a pas voulu répondre à la question hypothétique à savoir si le Service de police de Winnipeg devait remettre des constats d’infraction aux piétons qui contreviendraient à la loi provinciale.

Le conseiller de Transcona, Shawn Nason, a quant à lui déclaré que les services de la Ville seraient mieux utilisés ailleurs.

La semaine dernière, le ministre provincial de l’Infrastructure Ron Schuler a indiqué à CBC que son gouvernement n’avait aucunement l’intention de modifier le Code de la route.

Le conseil municipal se prononcera sur le plan de transport en commun et sur les routes cyclables la semaine prochaine.

Avec les informations de Sean Kavanagh

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !