•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Au printemps 1971, les jeunes Américains manifestent contre la guerre du Vietnam

Jeunes hommes qui tiennent des pancartes qui dénoncent la conscription et la guerre du Vietnam.

Au printemps 1971, le mouvement pacifiste contre la guerre du Vietnam prend de l'ampleur aux États-Unis.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Il y a 50 ans, des jeunes de partout aux États-Unis convergeaient vers Washington pour protester contre la guerre du Vietnam. Nos journalistes étaient sur les lieux pour rendre compte du climat de contestation.

La guerre du Vietnam sévit de 1956 à 1973, durant la période de la Guerre froide. Le conflit opposait les forces communistes du Vietnam du Nord aux forces du Sud soutenues par les États-Unis.

Au printemps 1971, le mouvement pacifiste prend de l’ampleur aux États-Unis. Une grande partie de la population développe un sentiment de lassitude et même de dégoût face à cette guerre qui s’éternise.

Le 24 avril 1971, une manifestation monstre a lieu à Washington. 200 000 personnes, pour la plupart des jeunes âgés de 19 à 25 ans, défilent dans les rues de la ville.

Le journaliste Henri Crusène est sur les lieux et décrit la scène au Téléjournal (bande sonore seulement).

Manifestante qui tient une pancarte avec l'inscription " Burn draft cards not children".

Téléjournal, 24 avril 1971 (audio)

Photo : Radio-Canada

Un quart de millions de manifestants provenant de partout aux États-Unis viennent crier haut et fort leur opposition à la guerre.

La marée humaine défile durant plus de trois heures sur l’avenue de Pennsylvanie pour finir par un grand rassemblement devant le Capitole.

Entre la fin avril et le début mai, des jeunes brûleront leurs cartes de conscription devant les bâtiments gouvernementaux.

Les manifestants du groupe May Day Tribe souhaitent la fermeture des bureaux gouvernementaux. Comme l’explique le journaliste Daniel St-Amand, qui fait le compte rendu d’une manifestation le 3 mai 1971, les organisateurs espèrent paralyser le gouvernement.

Macaron avec l'inscription " Get out of Vietnam".

De tous les points du monde, 3 mai 1971 (audio)

Photo : Radio-Canada

Ce jour-là, on entend sirènes de police et hélicoptères survoler la ville. Quelque 5000 jeunes sont arrêtés par les forces de l’ordre.

Mieux vaut ne pas porter cheveux longs et blue-jean si l’on ne veut pas passer la nuit en prison. (…) Nixon a remporté cette bataille, dira le journaliste.

Les actions du mouvement d’opposition la guerre se poursuivent jusqu’au 5 mai 1971 dans la ville et même si le mouvement n’a pas réussi à stopper l’appareil gouvernemental, les actes de désobéissance civile et le message attirent la sympathie du public.

Dans La revue de l’année 1971, le journaliste Raymond Lebrun revient lui aussi sur les protestations du printemps 1971.

Revue de l’année 1971, 1er janvier 1971

Il faudra attendre le 23 janvier 1973 pour que le président Nixon annonce la fin de la guerre du Vietnam.

Le conflit fera 1,7 million de morts, trois millions de blessés et 13 millions de réfugiés. Au cours de la guerre, 56 000 soldats américains furent tués et 303 000 blessés.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.