•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entrée libre : théâtre et musique pour accompagner la fin de semaine

Klô Pelgag

Entrée libre

Photo : Radio-Canada / Courtoisie

Radio-Canada

Après une dernière neige tardive, le beau temps reprend ses droits sur la capitale : c'est le moment idéal pour découvrir un nouvel album, un film ou pour visiter une exposition. Toutes les semaines, l'équipe des arts d'ICI Québec propose son buffet de suggestions culturelles. Place à la découverte!


Ce qu'on respire sur Tatouine en ciné-théâtre

Une scène de tournage.  Un homme est dans un bac à sable.

Une scène du ciné-théâtre «Ce qu'on respire sur Tatouine», tourné en décembre 2020

Photo : courtoisie Le Trident

Le Trident a profité de la période de la pandémie pour concrétiser un projet de longue date : adapter une œuvre sous la forme d'un ciné-théâtre, une première pour l'institution théâtrale.

Le réalisateur Éliot Laprise et le metteur en scène Olivier Arteau signent cette adaptation pour l'écran, du roman de Jean-Christophe Réhel Ce qu'on respire sur Tatouine.

On y découvre l'histoire d'un jeune trentenaire atteint de fibrose kystique qui rêve en se projetant dans l'univers de Star Wars. C'est très bien interprété par le comédien Marc-Antoine Marceau. Le personnage principal y trace avec autodérision, un portrait de sa vie réelle combinée à une vie imaginaire.

Le propos est très bien servi par la forme du récit dans ce ciné-théâtre d'une durée d'une heure. Une belle réussite à découvrir par l'entremise de la page letrident.com (Nouvelle fenêtre)!

Les billets pour cette production sont au coût de 15 $.

Valérie Cloutier


Dans l'intimité de François Dompierre

Portrait de François Dompierre.

François Dompierre

C'est un quatrième livre que nous offre François Dompierre et c'est certainement son plus intime.

Amours délices et orgue retrace les grands moments de sa vie et de sa carrière. Une carrière riche et variée pour celui qui a, entre autres, signé plus d'une cinquantaine de musiques de film, une vingtaine d'œuvres, de concerts et plus de 200 chansons.

Il y rend hommage à des personnes qui ont été significatives pour lui, tout le long de son parcours artistique et personnel. Ces grands moments partagés avec René Claude, Michel Donato, Félix Leclerc, Jacques Godbout, Charles Dutoit ou encore Michel Tremblay, avec qui il a écrit Demain matin, Montréal m'attend.

Dompierre raconte son parcours singulier avec humour et sensibilité. Il raconte, pour la première fois, la dépression sévère qu'il a vécue au début de la vingtaine. Un épisode difficile, mais qui lui a permis une prise de conscience nécessaire.

Ç’a déclenché une remise en question de ce que j'étais. J'avais 24-25 ans et je n’avais pas encore réalisé que j'avais un enfant, j'avais une vie devant moi et qu'il fallait que je gagne ma vie, qu'il fallait que je prenne mes responsabilités. Le ciel s'est abattu sur ma tête et j'ai fait ce qu'on appelle une dépression.

Je me suis dit un jour que je témoignerais de ça parce qu'il y a beaucoup de gens maintenant qui ont des problèmes de ce genre-là (...) dans le livre, c'était l'occasion qui m'était offerte.

Épicurien, gourmand, amoureux de la vie et de ses tribulations, François Dompierre livre un témoignage inspirant et inspiré.

Amours, délices et orgues, Récits d'une vie plurielle (Éditions La Presse)
François Dompierre

Patricia Tadros


Le spectacle spectral de Klô Pelgag

Klô Pelgag au centre de son décor extravagant.

Klô Pelgag présente le concert virtuel «Le spectacle spectral».

Photo : William Arcand

Klô Pelgag ne fait jamais les choses comme les autres! Ne pouvant présenter les chansons de son plus récent album Notre-Dame-des-Sept-Douleurs devant public, elle s’est alliée avec le réalisateur Laurence Baz Morais pour créer Le spectacle spectral.

Comme on peut s’y attendre de la part de l’excentrique auteure-compositrice-interprète, la prestation proposera des effets spéciaux, des expériences bizarroïdes et de la fantaisie.

L’artiste décrit ce spectacle comme un concert virtuel à mi-chemin entre un sandwich aux œufs et le bogue de l’an 3000. Peu importe la signification de cette description, cette performance risque d’être mémorable!

Deux options sont possibles pour assister au concert virtuel : le vendredi 23 avril à 20 h, heure du Québec, ou le samedi 24 avril à 20 h, heure de la France. Dans le deuxième cas, le prix des billets est en euros.

Les liens sont disponibles pour une durée de 24 heures.

Tanya Beaumont


L'événement théâtral Fossiles

«Le centre de tri : Fossiles»

«Le centre de tri : Fossiles»

Photo : Radio-Canada / Courtoisie

J’ai pour vous une proposition intrigante, un peu étrange, qui est présentée par Premier Acte, Recto Verso et L’Apex Théâtre. Un spectacle qui aurait sans aucun doute sa place dans la programmation du Mois Multi.

Fossiles (Nouvelle fenêtre), de L’Apex Théâtre, est un laboratoire théâtral interactif qui s’intéresse aux traces que laisse notre vie numérique. Les spectateurs sont invités à participer aux recherches dans le confort de leur maison.

Des chercheurs — les comédiens Gabrielle Ferron, Samuel Larochelle, Myriam Lenfesty et Nicolas Létourneau — s'intéressent à l'utilisation des réseaux sociaux. Pour ce faire, ils convient les spectateurs à une série d'activités afin de mieux comprendre leurs comportements.

Imaginatif, déstabilisant et intelligent, Fossiles est un événement théâtral qui brosse le portrait d'une société où les individus se perdent parfois, écartelés entre leur identité virtuelle et leur identité réelle.

Fossiles, de L’Apex Théâtre, est présentée en webdiffusion jusqu'au 25 avril.

Anne-Josée Cameron


Phoenix de Charlotte Cardin

La pochette et le disque vinyle de Phoenix.

Charlotte Cardin lance son premier album «Phoenix».

Photo : Radio-Canada

Bien qu’elle fasse partie du paysage musical québécois depuis maintenant huit ans, Charlotte Cardin n’avait pas encore franchi l’étape du lancement d’un premier album. Après deux microalbums très bien reçus, Big Boy (2016) et Main Girl (2017), elle dévoile enfin Phoenix et ses 13 chansons.

Au micro de notre collègue Catherine Richer de l’émission Le 15-18, elle a avoué que Phoenix était pour elle l’album des remises en question et des réalisations sur sa personne.

À 26 ans, l’auteure-compositrice-interprète sentait le besoin de prendre un pas de recul, de vivre le moment présent, mais surtout de cesser d’accorder autant d’importance à l’opinion des autres.

Le résultat est un album pleinement assumé qui saura non seulement plaire aux fans de la première heure, mais aussi conquérir un nouveau public.

Phoenix, de Charlotte Cardin, est disponible en format numérique et en format physique.

Jean-François Blanchet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !