•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

19 nouveaux cas au N.-B., dont neuf dans un foyer de soins à Grand-Sault

La médecin hygiéniste en chef Jennifer Russell et le premier ministre Blaine Higgs le 26 février 2021.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick Blaine Higgs et la médecin hygiéniste en chef Jennifer Russell lors d'un point de presse (archives).

Photo : Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick signale 19 nouveaux cas de COVID-19, jeudi, dont neuf au foyer de soins Pavillon Beau-Lieu à Grand-Sault. Le premier ministre Blaine Higgs urge d'ailleurs les travailleurs des foyers de soins à se faire vacciner.

Une éclosion a été déclarée dans cet établissement mercredi, ainsi que dans un foyer de soins à Saint-Jean.

Les nouveaux cas sont les suivants :

  • 11 cas dans la région d'Edmundston (dont neuf au Pavillon Beau-Lieu)
  • 3 cas dans la région de Saint-Jean, tous liés à des voyages
  • 2 cas dans la région de Fredericton, un lié à un voyage et l'autre fait l'objet d'une enquête
  • 2 cas dans la région de Moncton, tous liés à des voyages
  • 1 cas dans la région de Bathurst, lié à un voyage

Un Néo-Brunswickois âgé d'une soixante d'année a également succombé à la COVID-19, affirme la santé publique. Ce nouveau décès fait suite à l'annonce, mercredi, d'un autre décès lié au virus.

Il y a 146 cas actifs de COVID-19 dans la province. Quinze personnes sont hospitalisées, dont cinq aux soins intensifs.

Les employés des foyers moins nombreux à se faire vacciner

Une employée prend la température d'une femme à son arrivée dans un foyer de soins (archives).

Les résidents des foyers de soins sont vulnérables si les employés refusent de se faire vacciner, explique Blaine Higgs.

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick urge les travailleurs du secteur des soins de longue durée - comme les foyers de soins - à se faire vacciner.

Blaine Higgs affirme que seulement environ 47 % des travailleurs des foyers de soins sont vaccinés. En comparaison, les employés des réseaux de santé - comme les infirmières et les médecins qui travaillent dans les hôpitaux - sont plus nombreux (84 %) à avoir accepté une première dose d'un vaccin.

C’est une inquiétude. Certains employés ont eu un résultat positif [dans les foyers]. Environ 94 % des résidents [des foyers] sont vaccinés, mais les employés doivent se faire vacciner parce qu'ils offrent un service à une population vulnérable et ils risquent aussi de contaminer le reste de la population, déplore le premier ministre.

Possiblement des mesures d'isolement plus sévères

Blaine Higgs a affirmé plusieurs fois lors du point de presse que la province va appliquer plus sévèrement les règlements qui forcent l'isolement des personnes qui arrivent de l'extérieur de la province.

Le gouvernement pourrait même imposer de nouvelles règles, comme des séjours obligatoires à l'hôtel pour les voyageurs arrivant au Nouveau-Brunswick. Nous considérons activement cette option, a déclaré le Blaine Higgs, jeudi. Nous nous réunissons maintenant tous les jours, cela peut devenir une réalité.

Le petit nombre de personnes qui ne suivent pas les règles mettent tout le monde à risque et repousse le moment où nous pourrons revenir à la normale, ajoute-t-il.

Restrictions bientôt allégées dans le Nord-Ouest?

Les restrictions sanitaires strictes en vigueur dans la région d’Edmundston et du Haut-Madawaska, dans la zone 4, pourraient être allégées dès la semaine prochaine, selon la médecin hygiéniste en chef Jennifer Russell.

J’ai recommandé au cabinet que le secteur demeure en confinement et que ce soit réévalué le lundi 26 avril. On verra aussi pour la situation dans les régions de Grand-Sault et Drummond qui demeure en orange pour l'instant, dit Jennifer Russell.

Elle affirme avoir bon espoir de pouvoir lever les restrictions si la tendance se poursuit au cours des prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !