•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laurence Jalbert se confie sur la violence conjugale qu’elle a subie

Laurence Jalbert est devant un micro.

Laurence Jalbert en 2019

Photo : Radio-Canada / Mathieu Lavoie

Radio-Canada

L’autrice-compositrice-interprète Laurence Jalbert s’est ouverte dans une longue publication Facebook, mercredi, à propos de la violence conjugale dont elle a été victime pendant plus de 10 ans.

Moi, Lise Laurence Jalbert, j’ai vécu et j’ai subi de la violence psychologique d’une intensité inouïe, de la violence verbale, des menaces, des cris, de la peur, j’ai pleuré chaque foutu jour de ma vie, et ce, pendant 10 ans, raconte-t-elle dans ce texte intitulé Des cuillères dans le congélateur.

Ce titre fait référence aux cuillères à soupe dans l’congélateur qu’elle utilisait pour dégonfler [ses] yeux d’une autre nuit à pleurer afin de cacher à tout le monde à quel point [elle] souffrait.

En plus d’exposer les souffrances qu’elle a vécues et les conséquences physiques ainsi que psychologiques que cette violence a eues sur elle, Laurence Jalbert explique qu’elle a récemment composé le numéro de SOS violence conjugale pour appeler à l’aide. 

Aujourd’hui, je dépose ma voix à côté de ceux et celles qui ont eu la force et le courage de dire : "Assez c’est assez!" Ce que j’ai vécu, ce que je vis, est tout simplement inacceptable!, écrit l’artiste âgée de 61 ans, qui a parlé de la dépression qu’elle avait traverséedans le documentaire La santé mentale : une note à la fois, en janvier dernier.

Pour toutes celles parties trop vite, trop tôt et dans des circonstances atroces!, ajoute-t-elle. Pour toutes celles qui sont enfermées avec leurs bourreaux, et qui, en ce moment, ont peur! Peur pour elles et leurs enfants innocents!

Jeudi midi, sa publication Facebook avait recueilli près de 5000 mentions J’aime. Elle a notamment été partagée par L'Alliance des maisons d'hébergement de 2e étape, qui a souligné que ce témoignage repris par le Journal de Montréal faisait ressortir plusieurs éléments importants pour la compréhension de la violence conjugale.

Besoin d'aide pour vous ou une personne proche?

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !